Joindre l'utile au désagréable : rôle de l'utilité et de la gestion de la face dans l'interprétation d'énoncés ambigus

par Virginie Demeure

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Éric Raufaste et de Jean-François Bonnefon.

Soutenue en 2008

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d’enrichir la compréhension de certains processus pragmatiques entrant en jeu dans l’interprétation d’énoncés ambigus. Dans cet objectif, deux grandes approches sont explorées et testées de façon conjointe. La première traite des aspects liés à la gestion de la face de l’auditeur ; l’ambiguïté peut être levée par la prise en compte du fait que le locuteur à pris soin d’éviter de menacer directement la face de l’auditeur. La seconde approche assume que l’interprétation est guidée par les buts et préférences du locuteur au moment de l’e��nonciation. Nous suggérons que cette approche est plus adaptée à l’interprétation de certains énoncés ambigus que l’approche pertinentiste classique prenant en compte les effets/efforts pour l’auditeur. Ces deux approches sont testées de façon conjointe sur trois types d’ambiguïtés : question/requête, incompréhension/désaccord et ajout/correction. Ce dernier type d’ambiguïté est étudié dans le cadre du raisonnement conditionnel, contribuant ainsi à la compréhension des processus intervenant lors de l’interprétation, et à enrichir les connaissances sur les processus pragmatiques en jeu dans le raisonnement conditionnel.

  • Titre traduit

    Utility and face management concerns in the interpretation of ambigous statements


  • Résumé

    This work proposes to enrich the understanding of some pragmatic processes at work in ambiguous utterances interpretation. To this aim, two main approaches are explored and conjointly tested. The first approach deals with face management and highlights the fact that ambiguity can be solved by considering the fact that the speaker takes care to avoid threatening the hearer’s face. The second approach assumes that utterance interpretation is guided by the speaker’s goals and preferences at the time of enunciation. We argue that the latter approach is more appropriate to interpret some kind of ambiguous utterances than the classical relevance approach, which takes into account effects and efforts for the hearer. These two approaches are tested conjointly on three kinds of ambiguities : question/request, incomprehension/disagreement, and addition/correction. The last kind of ambiguity is studied within the field of conditional reasoning, contributing to a better understanding of processes at work during interpretation, and enriching knowledge on pragmatic processes during conditional reasoning.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (113 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 105-111

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.