L'art rupestre préhistorique du nord de la Scandinavie

par Marie Vourc'h

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et historique. Préhistoire

Sous la direction de Michel Barbaza.

Soutenue en 2008

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    A travers une étude essentiellement iconographique fondée sur des données bibliographiques et de terrain, ce travail de thèse propose d’analyser les phénomènes de diffusions et/ou d’interactions entre les groupes pré- et protohistoriques du nord de la Scandinavie (Trøndelag, Nordland, Troms et Finnmark pour la Norvège, Norrland central et septentrional pour la Suède). Cette étude se place également dans une dynamique diachronique afin d’envisager les modes de transferts et de transmissions culturels du Mésolithique jusqu’à l’âge du Fer. La première partie expose les contextes environnementaux et archéologiques ; la seconde partie est une description des sites pris en compte dans ce travail. La troisième partie concerne les gravures et peintures rencontrées, étudiées par thèmes, avec notamment la mise en place de typologies appuyées par des analyses statistiques pour les figures de bateaux et les figures anthropomorphes. Ces expressions graphiques ont été envisagées dans une perspective globale, en prenant en compte leur organisation spatiale, leurs relations au support et les autres vestiges archéologiques de la culture matérielle, ce qui m’a permis de mettre en évidence et de préciser des voies privilégiées de diffusions iconographiques et d’échanges culturels au sein de cette Europe septentrionale. Enfin dans une dernière partie, une analyse technologique des piquetages de certains secteurs du site de Hjemmeluft (Alta, Norvège) a été initiée, parallèlement à une expérimentation, afin de mieux comprendre les procédés de réalisation des gravures pré et protohistoriques de ce site.

  • Titre traduit

    Prehistoric rock art in northern Scandinavia : method - themes - structures


  • Résumé

    Through a mainly iconographic study based on bibliographic and field data, this thesis proposes to analyze the phenomena of diffusions and/or interactions between pre- and protohistoric groups in northern Scandinavia (Trøndelag, Nordland, Troms and Finnmark for Norway, central and northern Norrland in Sweden). This study also takes place in a diachronic dynamic in order to consider ways of cultural transfers and transmissions from Mesolithic to Iron Age. The first part of this thesis outlines environmental and archaeological contexts, the second part describes the sites considered throughout this work. The third part deals with rock carvings and paintings, studied by themes, including establishment of typologies supported by boats and anthropomorphic figures statistical analysis. These graphic expressions were considered in a global perspective, taking into account their spatial organization, relationship to the rock surface and other archaeological remains of material culture, which enabled me to identify and specify preferred ways of iconographic spreading and cultural exchanges in ancient northern Europe. In a last part, technological analysis, along experimental work, are used to define pre and proto-historical carving processes used in some areas at the Hjemmeluft site (Alta, Norway).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (529 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 368-392. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.