Les collèges séculiers des universités de Cahors et de Toulouse aux XIVe et XVe siècles : institution, individus, réseaux et groupes sociaux

par Patrice Foissac

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michelle Fournié.

Soutenue en 2008

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Secular Colleges of the Universities of Cahors and Toulouse in the XIVth and XVth centuries : institution, individuals, networks and social groups


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude concerne les collèges séculiers des universités de Cahors et Toulouse insérés dans un mouvement européen qui souhaite permettre à de « pauvres clercs » d’étudier. Localement leur naissance est plutôt tardive et difficile mais le succès du mouvement au milieu du XIVe siècle est dû à l’impulsion décisive donnée par le pape d’Avignon Innocent VI. Les fondations toulousaines s’organisent autour des bourses de droit alors que Cahors maintient assez longtemps une certaine originalité avec ses collèges d’artiens. Le mouvement se poursuit avec succès au XVe siècle et ces collèges finissent par regrouper un nombre non négligeable d’étudiants. Ils sont dotés de statuts, d’une maison, de rentes et de bénéfices destinés à assurer des bourses, d’un encadrement spirituel avec bibliothèque et chapelle. Ils ont en commun un faible effectif et une organisation simple qui évolue vers une relative autonomie : la communauté recrute ses condisciples et élit un prieur annuel, responsable de la discipline et de la gestion. « Le petit monde des collèges » reste d’un accès difficile, les bourses étant souvent géographiquement réservées. Les places sont sans surprise confisquées par la bourgeoisie marchande même si la noblesse ne les dédaigne pas. On peut même y relever une certaine mixité sociale. Ces conditions privilégiées aident les boursiers à supporter un long séjour et une sévère discipline. L’examen des carrières montre que les collèges de juristes ont bien produit une élite au service de l’Église et de l’État. Ces collèges forment une institution originale, parfois perçue comme un corps excessivement privilégié, mais ne constituent pas pour autant un « isolat social ».

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par La Louve éd. à Cahors

Histoire des collèges de Cahors et Toulouse (XIVe-XVe siècles)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (935 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 834-895. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par La Louve éd. à Cahors

Informations

  • Sous le titre : Histoire des collèges de Cahors et Toulouse (XIVe-XVe siècles)
  • Détails : 1 vol. (574 p.)
  • ISBN : 978-2-916488-35-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 519-551. Notes bibliogr. en fin de chapitres. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.