L'impact des philosophies occidentales et islamiques sur la constitution iranienne au XXème siècle

par Seyyed Abdollah Mirghiassi

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Henry Roussillon.

Soutenue en 2008

à Toulouse 1 Sciences sociales .


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche constitue l'étude de la problématique suivante : de quels soutiens philosophique, politique, social internes et externes au pays jouissaient le changement du pouvoir politique et l'apparition de la loi constitutionnelle en Iran ? Quel était le rôle des penseurs du siècle des Lumières dans ce sens ? En étudiant le parcours de l'évolution du pouvoir politique en Iran et l'établissement de la constitution et de la loi constitutionnelle, nous constaterons que la rencontre mentale et pensive entre l'Iran et l'Occident ainsi que l'observation de la façon du pouvoir politique et des lois et la nouvelle civilisation de l'Occident et sa portée et son influence initiale sur des Iraniens était un sentiment d'étonnement et de véhémence et qui par la suite mobilisa leur flambeau philosophique afin de se libérer du joug du despotisme dotés du soutien de la force religieuse ainsi que celui de l'identité anti-despotique. Le despotisme fut bridé à l'aide de la loi. Le mouvement de la constitution suscita beaucoup d'espoirs et de souhaits. L'entrée de nouveaux concepts, comme : constitution, liberté, justice etc. . . Favorisa le terrain de nouveaux discours dans la société de l'Iran du XXème siècle.

  • Titre traduit

    ˜The œideational contact of the Western and Islamic thinker in the emergence of constitution government and the Constitution in Iran since the begining of the 20th century


  • Résumé

    The objective of this thesis is to investigate this question : what kinds of philosophical, political and social (extra and intra territorial) backing have the evolution of government in Iran and the emergence of the constitution enjoyed ? What has the role of the thinkers of the age of intellectualism in Europe been in this direction ? Through studying the course of the evolution of government in Iran and the emergence of the constitutional law and the related government system, we understand that the first effect of the thought contact between Iran and the West along with the new governmental methods, which fanned the philosophical flames of Iranians to rid themselves of the yoke of despotism through religious power and anti-oppression identity. The traditional despotism was bridled with the help of law. The constitutional movement evoked many hopes and wishes. The arrival of the new terms such as constitution, freedom, justice, paved the way for new dialogs in the 20th century Iran.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (381 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 360-381.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-2008-68
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.