Le brevet à l'épreuve de l'accès aux soins : biotechnologies de santé : pays du Sud

par Aurélien Audouze

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Pierre Marichy.

Soutenue en 2008

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Le recours aux biotechnologies (ou sciences du vivant) s'inscrit dans la continuité d'une tradition d'étude et d'utilisation du vivant qui a marqué le développement des sciences en Occident. Requérant des prises de position collectives qui engagent la cité dans son ensemble, le fait biotechnologique peut constituer, bien que tel soit encore rarement le cas, un objet d'étude pour la science politique. Pour une science politique ouverte, et selon une perspective qu'il faudra délimiter. Le développement des inventions biotechnologiques nous semble donner lieu à la confrontation de deux impératifs contradictoires. Il s'agit d'une part de préserver le potentiel d'innovation que l'utilisation industrielle du vivant peut représenter, ce qui passe par un renforcement et une extension de la propriété industrielle. Il s'agit d'autre part, et pour faire face à un mouvement puissant et diffus de libération de l'accès à la connaissance, d'assurer la diffusion généralisée des bienfaits des biotechnologies, notamment à destination des pays en développement, en particulier quand l'application des sciences du vivant peut représenter un espoir sanitaire, une avancée thérapeutique. L'accès des pays du Sud aux biotechnologies de santé - à resituer dans le cadre plus général et plus "classique" de l'accès aux soins - paraît se heurter au droit des brevets, considéré tour à tour comme incitation ou, bien plus souvent désormais, comme entrave à la libre diffusion du savoir et des avancées biotechnologiques, comme moyen de s'accaparer le savoir et de rester maître de sa diffusion. Prise entre un mouvement de renforcement-extension et un processus d'aménagement-contestation qui invite au renversement de toutes les formes d'appropriation, la propriété industrielle - le système des brevets - est travaillée par une dynamique de mise en crise, d'affaiblissement et de régression. La volonté se fait jour de remodeler, par différents biais, le droit des brevets dans le sens de plus de souplesse ou d'adaptabilité. De faire émerger des formes de substitution à la propriété industrielle qui permettraient à celle-ci, croit-on, de mieux prendre en compte les impératifs du développement sanitaire.

  • Titre traduit

    Patent rights and access to health care : Health biotechnologies : Southern hemisphere


  • Résumé

    Resorting to biotechnologies (or living sciences) is part of a tradition of study and use of the living, which has left its imprint on the development of sciences in the West. Though seldom studied, the biotechnological fact is a legitimate object of investigation for political science, in a perspective that must be defined. The development of biotechnological seems to give rise to a conflict between two contradictory imperatives. On the one hand, it is necessary to preserve the innovation potential that the industrial use of the living can represent, which involves reinforcing and extending patent rights. On the other hand, and in order to satisfy a strong, pervading liberation movement for the access to knowledge, it is necessary to ensure the global spread of biotechnology benefits especially towards developing countries where living sciences can mean sanitary hope and therapeutic improvement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (407 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 363-[394]. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/2008-35
  • Bibliothèque : Académie des sciences d'outre-mer (Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH / 28

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1001-2008-15
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.