Apport des techniques multi-niveaux dans une architecture de satellites géostationnaires DVB-S2/RCS

par Armando García Berumen

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Monique Becker.

  • Titre traduit

    Contributions of the cross-layer techniques in an architecture of DVB-S2/RCS geostationary satellites


  • Résumé

    On se dirige depuis plusieurs années vers l'intégration de divers services sur un seul et même réseau de télécommunications : c'est le service « triple-play ». Les satellites, par leur couverture, permettent de l'offrir dans les zones sans couverture par les réseaux terrestres. Par ailleurs, la norme DVB a évolué, on a ouvert le canal de retour (RCS) pour permettre des services interactifs, on y gère la bande passante de façon dynamique et, pour la gestion adaptative de la couche physique, des techniques dites F. M. T. (« fade modulation techniques ») ont été proposées pour maintenir un taux d'erreurs bas, tout en optimisant la bande passante en minimisant les données de F. E. C. Et en exploitant les modulations présentant les plus grands débits lorsque c'est possible. Depuis quelques années, les techniques dites multi-niveaux ont été généralisées à divers environnements, et divers types de services, elles ont été testées et utilisées dans les réseaux ad-hoc, par exemple, avec un certain succès pour transporter divers services, multimédia et TCP en particulier. Dans cette situation, il était intéressant d'évaluer l'apport des techniques multi-niveaux dans les architectures satellites DVB-S2/RCS en présence de techniques « F. M. T. ». C'est l'objet de cette thèse. Ce travail a été démarré dans le contexte d'une collaboration avec Astrium pour le CNES. Dans la première partie, nous proposons un algorithme multi-niveau pour le transport de la voix sur IP dans ces réseaux. Cet algorithme fait intervenir la couche transport et la couche MAC. L'intégration de cet algorithme dans l'architecture puis ses performances sont étudiées, et particulièrement son comportement en présence de trafic concurrent. Dans la deuxième partie, en vue du travail proposé dans la troisième, on évalue l'influence du délai de transmission sur le comportement de TFRC, et particulièrement dans la façon dont il partage la bande avec TCP. On constate que le comportement est assez variable selon la valeur du délai de transmission, et que les différences sont essentiellement dues à la différence de convergence des mécanismes de contrôle de congestion vers la pleine estimation de la bande qui leur est disponible. Dans la troisième partie, nous présentons un algorithme multi-niveau d'affectation de la bande passante pour un lien sur lequel transitent à la fois du trafic multimédia et du trafic de données. Chaque service a une bande passante garantie de manière paramétrable et l'algorithme récupère la bande inutilisée d'un autre trafic, soit qu'il n'ait pas besoin d'émettre, soit qu'il n'ait pas encore convergé vers la pleine utilisation de sa bande passante, pour la répartir au mieux entre les connexions qui saturent déjà la bande qui leur est réservée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [160]-164. Résumé en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 686
  • Bibliothèque : Télécom SudParis & Télécom Ecole de Management. Médiathèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE-2008-GAR
  • Bibliothèque : Télécom SudParis & Télécom Ecole de Management. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE-2008-GAR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.