An autonomic simulation platform for studying and optimizing addressing issues in next generation networks

par Sandoche Balakrichenan

Thèse de doctorat en Informatique et réseaux

Sous la direction de Monique Becker.

  • Titre traduit

    Une plateforme de simulation autonomique pour étudier et optimiser la solution des problèmes d'adressage dans les NGN


  • Résumé

    Cette thèse traite des problématiques d'adressage pour les réseaux du futurs ; entre les réseaux téléphonique traditionnels et le monde de l'internet. L'adressage unique des usagers au delà des limites des réseaux, et sans faire exploser le nombre d'adresses utilisées est un enjeu essentiel des NGN. ENUM est une des principales technologies qui utilise une seule adresse pour plusieurs services de communication et à travers différents types de réseaux. ENUM est un nouveau type de protocole prévu pour permettre l'usage d'une seule adresse pour plusieurs noms de domaines différents, tout permettant à l'architecture DNS de les indexer. Son succès va dépendre de si le DNS peut avoir une performance similaire à celles des bases de données utilisées pour la téléphonie classique. Dans cette thèse nous proposons une nouvelle façon de mesurer et de modéliser les performances des serveurs DNS de l'implémentation française d'ENUM. Nous modélisons et nous mesurons aussi les performances des liens IP connectant les différentes entités du système DNS : système de recherche, base de donnée, cache et serveur autoritaire. Enfin nous avons développés un modèle de simulation qui nous permet de simuler le trafic ENUM. Nous avons ensuite utilisé les paramètres obtenus avec les deux modèles précédents comme valeurs d'entrée de ce simulateur. Les résultats numériques obtenus avec cette simulation ont été comparés avec des mesures réelles afin de valider le modèle global. Nous avons prévu d'utiliser le simulateur pour étudier différents scénarios en faisant varier les différents paramètres. La difficulté dans l'étude de l'implémentation réelle d'ENUM est que cette architecture implique différentes infrastructures, architectures, applications et services qui seront utilisés dans les réseaux du futur. C'est donc très intéressant pour nous d'avoir construit une plateforme de simulation. Cette plateforme doit être autonome et donc auto-adaptative à la configuration voulue. Dans ce travail de thèse nous expliquons comment le modèle de simulation a été conçu de façon à ce que ce simulateur soit autonome. Différentes expériences ont été faites avec ce modèle et nous avons présenté comment les solutions obtenues avec la simulation peuvent aider à améliorer les implémentations réelles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (mult. p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 135-140. Résumé en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 109
  • Bibliothèque : Télécom SudParis & Télécom Ecole de Management. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE-2008-BAL
  • Bibliothèque : Télécom SudParis & Télécom Ecole de Management. Médiathèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE-2008-BAL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.