Le Passant, la tombe et le ciel : la vie et la mort dans les "Carmina latina epigraphica" de Rome

par Martina Atzori

Thèse de doctorat en Sciences de l'Antiquité. Archéologie ethnologie préhistoire

Sous la direction de Gérard Freyburger.

Soutenue en 2008

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    ˜The œPasserby, the grave and the sky : life and death in the "Carmina latina epigraphica" of Rome


  • Résumé

    Une des constantes de la tradition des CLE est le rapport idéal sous-jacent entre la tombe/défunt et le passant/vivant. Dans les mots de n'importe quel parlant, la tombe est présentée comme une nouvelle demeure, fondamentalement éternelle. Toutefois, dans cette demeure réside généralement le corps tandis que l'esprit transmigre. Cette transmigration suppose une radicalisation plus nette entre la condition passée et présente, qui se traduit dans l'image des Enfers pour le monde païen et celle du Paradis pour le monde chrétien. La relation dialectique et dialogique qui coexiste entre la tombe et le viator anticipe idéalement le changement d'état entre vie et mort et, dans le cas du monde chrétien, entre l'aspect mundanus et la béatitude éternelle. On peut dire fondamentalement que le concept de transitus du viator est l'anticipation (préfiguration) du passage d'une condition à l'autre, de la lumière, symbole de vie, à l'ombre/mort pour le monde païen, de l'ombre/vie à la lumière/esprit pour le monde chrétien.


  • Résumé

    One of the constant themes of the tradition of the CLE (Carmina Latina Epigraphica) is represented by the ideal relationship which exists between the Tumulus/dead and traveller/alive. In the words of whoever is speaking, the tomb is presented as a new abode which is by nature eternal. Yet, fundamentally, the body resides in this dwelling while the soul or spirit transmigrates. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (452 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 438-452. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2008,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2008,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4264
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.