L'Emotion entre organisation du travail et travail d'organisation : analyse sociologique du service de l'action sociale d'une collectivité territoriale

par Nicolas Amadio

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Patrick Watier.

Soutenue en 2008

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    Emotions between organization of work and organisational work : a sociological analysis of a territorial administration's social work service


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet l'analyse sociologique du rôle des émotions dans le travail de production et d'organisation des acteurs au travail. L'examen de la place accordée aux émotions au sein de courants d'analyse des émotions, des organisations et du travail montre l'intérêt d'une approche sociopsychologique. Cette approche conduit à proposer une distinction entre l'expérience émotionnelle et le phénomène émotionnel et à caractériser l'organisation comme "enclave de sens" (A. Schütz) au sein de la "Lebenswelt". Une enquête qualitative (entretiens semi-directifs et groupes de travail) menée au sein du service de l'action sociale d'un Conseil Général montre que les expériences émotionnelles contituent, pour les travailleurs sociaux dits de secteur, un matériau de co-construction de la rationalité organisationnelle. Elle souligne le caractère politique du conflit opposant une organisation du travail qui les affecte et leur travail d'organisation pour préserver un sens à leurs pratiques.


  • Résumé

    The PhD focuses on the sociological analysis of the role of emotions in the production and organization of work processes. Through a diachronic analysis of the place accorded to emotional experience in varied organizational theories, it points out the relevance of a sociopsychological approach. This perspective conducts to distinguish between emotional experience and emotional phenomenon, and to characterize the organisation as a "finite province of meaning" (A. Schütz) in the "Lebenswelt". A qualitative observation of a territorial administration's social work service shows that emotional experience constitutes a material for the co-construction of organizational rationality by the social workers. This study underlines the political dimension of the conflict opposing a work organization which affects the social workers and their organizational work in order to preserve the sense of their professional practices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (628 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [575]-616. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.