La Trinité visitée : propositions pour une approche du mystère trinitaire en Afrique subsahélienne

par Kisito Essele Essele

Thèse de doctorat en Théologie catholique. Théologie dogmatique Trinité

Sous la direction de Michel Deneken.

Soutenue en 2008

à Strasbourg 2 , en partenariat avec Université Marc Bloch. Faculté de théologie catholique (Strasbourg) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Comment parler de la Trinité dans un contexte marqué par la mondialisation, un pluralisme culturel et religieux et des défis de tout genre ? Telle est la question qui se pose dans le discours sur Dieu en Afrique. Les mutations que connaissent les sociétés et les Eglises d’Afrique poussent les chrétiens aujourd’hui à s’interroger sur l’identité du Dieu qu’ils confessent dans un continent où s’affirment l’islam, les religions traditionnelles africaines et des groupes pentecôtistes. En même temps sans se couper du souci de la performativité hérité des religions du terroir et confirmé par la vie actuelle, l’une des motivations est de tirer d’une compréhension de Dieu un appui et un éclairage pour la vie. Pourtant, l’expression de la doctrine de la Trinité est restée embryonnaire et tâtonnante. Notre démarche part du constat selon lequel les efforts déployés en catéchèse, dans la prédication, la théologie et les célébrations révèlent des lacunes dans la prise en compte du mystère trinitaire. Cette préoccupation centrale nous conduit dans les méandres des survivances de l’expérience traditionnelle de Dieu, des questions de langage et de l’emploi de la notion de personne comme terme clef de l’expression de la foi trinitaire. Les chrétiens voient en Jésus-Christ la révélation d’un Dieu Père, Fils et Saint-Esprit, la Trinité. La connaissance de ce Dieu-Trinité ne relève pas d’une quête spéculative mais repose sur l’accueil de la révélation dans la foi en Jésus-Christ dans l’Esprit. L’analyse de l’inscription trinitaire des christologies africaines montre qu’elles demeurent timides, insatisfaisantes et laisse apparaître la disjonction entre la théologie et la christologie. Mais comment sortir de ces apories relevées ? Quelles propositions pertinentes énoncer ? La question du langage trinitaire en Afrique est celle d’une inculturation et d’une sémantique. L’intelligence de la foi trinitaire se déploie à travers une reprise de la doctrine traditionnelle de Dieu et une appropriation des énoncés de foi dans la fidélité à la Tradition à travers une expression symbolique et narrative. L’Africain en quête du Dieu-Trinité découvre qu’il vient le visiter pour le sauver. Ce Dieu venant à sa rencontre est Unitrinité dans son essence et sa manifestation. Il est Amour. Une telle approche de la Trinité éclaire et transforme tous les domaines de la vie individuelle et communautaire.

  • Titre traduit

    Trinity visited : proposals for an approach of the Trinity mystery in Subsahelian Africa


  • Résumé

    How shall we talk about Trinity with a context marked by globalisation, cultural and religious pluralism and challenges of all kinds? That is the question about the issue of God in Africa. The changes that African societies and churches are experiencing urge Christians nowadays to wonder about the identity of the God that they worship in a continent where Islam, African traditional religions and Pentecotal groups are getting stronger. At the same time, without getting cut off from the concern of performativity inherited from local religions and confirmed in the present-day life, one of the motivations is to get support and enlightenment about life, from the understanding of God. Yet, the manifestation of the doctrine of Trinity is groping about and still in an embryonic state. Our reasoning stems from the observation that efforts made in catechism, preaching, theology,a nd celebrations have revealed deficiencies as far as the Trinity mystery is concerned. This leads us to the intricacies of survivals of the traditional experience of God, the issue of language as well as that of using the notion of person as a key word in the manifestation of the Trinity faith. Christians take Jesus-Christ to be the revelation of Trinity : God the Father, the Son, and the Holy Spirit. The knowledge of God-Trinity is not a speculative quest, rather, it is based on the reception of revelation with faith in Jesus-Christ and in the Holy Spirit. The study of African christologies of Trinity shows that they are still timid, unsatisfying, and they better reveal the disjunction between theology and Christology. How can we overcome those mentioned difficulties? Which relevant suggestions can we make? The issue of the trinity language in Africa is one of inculturation and semantics. The intelligence of the trinity faith spreads out through the revival of God’s traditional doctrine and the appropriation of statements of faith with respect to Tradition through symbolic and narrative expression. The African in search of God-Trinity finds out that God comes to save him. That God who comes to meet him is Unitrinity in his essence and manifestation. He is love. Such reasoning about Trinity enlightens and transforms all aspects of individual and community life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (433 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 408-426

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.727,2008
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque des Facultés de Théologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : U736
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.