Les représentations architecturales dans l'iconographie néo-assyrienne

par Nicolas Gillmann

Thèse de doctorat en Sciences de l'Antiquité. Archéologie du Proche-Orient ancien

Sous la direction de Dominique Beyer.

Soutenue en 2008

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    Architectural representations in neo-assyrian iconography


  • Résumé

    Depuis les trente dernières années, les bas-reliefs néo-assyriens ont fait l’objet de diverses études iconographiques dont bien peu traitaient directement des représentations d’architecture. Le but de cette thèse est donc de recenser toutes les représentations d’architecture connues dans l’iconographie néo-assyrienne en vue d’en faire l’analyse systématique. Notre méthodologie s’articulera autour de deux axes : d’une part une étude iconographique consacrée à l’interprétation de la documentation sur le plan de la sémantique de l’image et de l’analyse des conventions iconographiques (1ère et 2ème parties) ; d’autre part, une analyse archéologique de cette iconographie sera entreprise, dans le but de confronter l’architecture représentée et l’architecture réelle (3ème partie). Il s’agira d’estimer la fiabilité des représentations architecturales néo-assyriennes, permettant ainsi de savoir dans quelle mesure l’archéologue peut fonder d’éventuelles reconstitutions de monuments ruinés sur ces représentations.


  • Résumé

    Since the last thirty years, the Assyrian reliefs were the subject of several iconographical studies, but only a few of them dealt with architectural representations specifically. The purpose of this thesis is to list all the architectural representations known by us, in order to analyse them both from an iconographical and archaeological point of view. The first part of this study will be devoted to a semantic interpretation of the neo-Assyrian iconography, and the second to an analysis of the iconographical rules followed by the Assyrian craftsman. In the third part, the author intends to estimate the degree of reliability of the neo-Assyrian architectural representations, by comparing as far as possible real with depicted architecture. Henceforward, it becomes possible to know in what extent the archaeologist can base his future reconstructions of ruined monuments on the Assyrian reliefs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (330 f., 172 f., Pagination multiple)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 296-312. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2008,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2008,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2008,3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.