L'Espace maritime égéen à l'époque impériale : les espaces et les activités portuaires de Pompée à la fondation de Constantinople

par Catherine Bouras

Thèse de doctorat en Sciences de l'antiquité. Archéologie romaine

Sous la direction de Jean-Yves Marc et de Lila I. Marangou.

Soutenue en 2008

à Strasbourg 2 en cotutelle avec l'Ioannina, Grèce , en partenariat avec Université Marc Bloch. UFR des sciences historiques (Strasbourg) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L’espace égéen, sous-découpage de la Méditerranée plus vaste est limité, à l’époque impériale, par la province d’Achaïe à l’ouest, la province de Macédoine au nord, la province d’Asie à l’est et la Crète-Cyrénaïque au sud. Espace traversé d’est en ouest et du nord au sud par une navigation essentiellement de cabotage, il a semblé d’étudier les points de départ, de passage et d’arrivée des marins : les ports et leur fonctionnement. Ainsi, une analyse de certains espaces portuaires, choisis en fonction de leur place dans l’espace égéen et de l’accès au sources (certains sites sont bien publiés, d’autre sont à peine mentionnés dans des chroniques de fouilles), nous permet de tirer quelques conclusions quant à l’unité de l’espace égéen à l’époque impériale. Nous avons ainsi procédé à un découpage régional et étudié les ports de la façade égéenne de la province d’Asie, notamment Rhodes, Alimnia, Cos, Samos, Milet, Éphèse, Chios, Lesbos, Nisyros ; le pont que constituent les Cyclades en n’étudiant que les cas d’Amorgos, Délos et Théra ; les limites occidentales de l’Égée : le Pirée, Cenchrées et Léchaion, Anthédon, Gytheion ; puis le Nord avec les ports de Thessalonique, de Thasos, de Démétrias et de Lemnos. Il s’agit d’étudier l’évolution architecturale des espaces portuaires et comment leurs aménagements se sont modifiés et monumentalisés au cours de la pax romana, période durant laquelle les flottes militaires sont sensiblement moins actives alors que se développe le commerce maritime dans tout le bassin méditerranéen.

  • Titre traduit

    The Aegean sea during the Roman period : Harbour spaces and activities from Pompey to the foundation of Constantinople


  • Résumé

    The Aegean Sea as a smaller space of the Mediterranean is limited by several provinces, Achaia to the West, Macedonia to the North, Asia to the East et Crete-Cyrenaica to the South. This maritime spaces has been crossed at all times by a cabotage navigation and it seemed interesting to study the starting points, stops and arrivals of sea routes: harbours and their way of functioning. Thus, analysing a choice of harbour spaces from the Aegean, according to access to evidence (archaeological evidence is not often accessible, partially due to publications in process), enables us to express some conclusions as far as unity of the Aegean maritime space under pax romana is concerned. We have therefore divided the geographical area in several units. Starting with the harbours of the Aegean façade of Asia Minor, we analyse the harbours and installations of Rhodes, Alimnia, Cos, Samos, Miletus, Ephesus, Chios, Mytilene and Nisyros. Then, crossing through, the stepping stone of the Cyclades is approached through the study of Paros, Amorgos and Thera. As far as Greece itself is concerned, the Western limit of the Aegean can be studied through the harbours of Corinth : Kenchreai and Lechaion, the harbours of Piraeus, Anthedon, and Gytheion. In the North of Greece, the harbours studied are Demetrias and Lemnos, but mainly Thessaloniki and Thasos which are more active. The point is to study the architectural evolution of harbour spaces and how their installations are modified through times, during a period of several centuries when the great military fleets of cities disappeared making space for the commercial use of harbours.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (349 p., 81 p.-[91] f. de pl.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 1, p. 315-345

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2008,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2008,2
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THCLA BOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.