Etude clinique, cellulaire et moléculaire du syndrome de Cockayne

par Vincent Laugel

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Hélène Dollfus.

Soutenue en 2008

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Le syndrome de Cockayne est une maladie autosomique récessive, liée à des mutations dans les gènes CSA ou CSB, et caractérisée par un retard de croissance, une atteinte neurologique, une atteinte sensorielle et une photosensibilité cutanée. Les cellules des patients atteints par cette maladie présentent un défaut d’une voie de réparation de l’ADN, dite « par excision de nucléotides ». Nous avons réalisé une étude exhaustive d’une cohorte de 39 patients. Nous avons testé la validité des critères diagnostiques classiques et proposé des modifications pour en améliorer la valeur prédictive. Nous avons identifié 31 nouvelles mutations du gène CSB (en plus des 26 mutations connues à ce jour) et 6 nouvelles mutations du gène CSA (en plus des 16 mutations connues), et nous discutons différentes hypothèses concernant les corrélations entre génotype et phénotype.


  • Résumé

    Cockayne syndrome is an autosomal recessive disorder caused by mutations in the CSA and CSB genes, and is characterized by growth failure, neurological involvement, sensorial impairment and cutaneous photosensitivity. Cells derived from Cockayne patients show a specific defect in a DNA repair pathway (“nucleotide excision repair”). We have conducted an exhaustive study of 39 patients. We have tested the validity of the classical diagnostic criteria and proposed modifications to improve their specificity. We have identified 31 novel mutations in CSB (in addition to the 26 mutations known to date) and 6 novel mutations in CSA (in addition to the 16 mutations known to date), and we discuss different hypotheses regarding genotype-phenotype correlations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 285 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 261-278.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine et d'odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strasbourg.Méd.2008;LAUGEL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.