Les polerovirus : Mode d'action de leur suppresseur et approche génétique du tropisme phloémien

par Diane Bortolamiol

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Véronique Ziegler-Graff.

Soutenue en 2008

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Le RNA silencing est un mécanisme utilisé par les plantes comme moyen de lutte antivirale. Pour contrecarrer ce système de défense, les phytovirus ont développé des protéines dites « suppresseurs de RNA silencing » capables d’inhiber une ou plusieurs des étapes de la cascade réactionnelle du RNA silencing. Ce mémoire présente l’étude du mode d’action de l’une de ces protéines, la protéine P0 des polerovirus. Cette protéine possède un motif F-box par lequel elle interagit avec les protéines SKP dans un complexe E3 ubiquitine ligase. Par différentes approches d’expression ectopiques, nous avons montré qu’elle est capable d’inhiber le RNA silencing en induisant la déstabilisation d’une des protéines essentielles de ce mécanisme, la protéine AGO1. La deuxième partie de ce mémoire décrit une approche génétique visant à élucider les mécanismes impliqués dans le tropisme phloémien des polerovirus. Si elle n’a pas apporté de réponse à la question initiale, cette analyse a permis d’identifier certains des facteurs impliqués dans la défense contre les polerovirus chez la plante modèle Arabidopsis thaliana. Notamment, l’implication de la protéine DCL2 dans le clivage du génome viral a pu être mise en évidence. Cette découverte indique une probable inhibition de l’activité de la protéine DCL4 lors de l’infection virale, cette protéine ayant été caractérisée à plusieurs reprises comme agissant de manière prioritaire à DCL2. Ces données suggèrent l’existence potentielle d’un deuxième suppresseur de RNA silencing codé par les polerovirus.

  • Titre traduit

    Poleroviruses : Mode of action of their silencing suppressor and genetic approach of their phloem tropism


  • Résumé

    RNA silencing is a mechanism used by plants as an antiviral defense. As a counterpart, plant viruses have developed proteins that can suppress this mechanism. This manuscript describes the study of the mode of action of the one encoded by polerovirus, the P0 protein. This protein carries an F-box motif which allows it to interact with SKP protein in an E3 ubibiquitine ligase complex. Using different approaches where P0 was expressed ectopically, we found that this viral protein is able to suppress RNA silencing by destabilization of AGO1, one of the major actors of RNA silencing. The second part of this manuscript describes a genetic approach used in order to elucidate the mechanisms that restrict poleroviruses into phloem cells. If no clear answer to this question could be drawn, these experiments allowed us to identify some cellular factors implicated in antiviral response against poleroviruses in the model plant Arabidopsis thaliana. In particular, the implication of DCL2 in the cleavage of the viral genome has been underlined. This discovery indicates a possible inhibition of the DCL4 activity during viral infection because this protein has been identified several times as the first actor in antiviral defense, acting primarily to DCL2. This data suggests that poleroviruses might encode a second suppressor of RNA silencing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 147-162

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2008;5787
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.