Time-resolved amplified cryptate emission and point of care : illusion or reality ?

par Arnaud Lavigne

Thèse de doctorat en Physique-Sciences de l'ingénieur

Sous la direction de Patrick Meyrueis.

Soutenue en 2008

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    Emission amplifiée de cryptate à résolution temporelle et applications biomédicales en dehors de l'hôpital : illusion ou réalité ?


  • Résumé

    La technologie TRACE est basée sur du FRET entre un cryptate d'europium et un accepteur. Cezanne l'applique avec succès sur ses automates dans l'immuno-diagnostique. Au cours des années 2000, un besoin de miniaturisation est apparu. Cezanne a décidé d'étudier l'adaptation de TRACE pour un système au pied du patient appelé Point-Of-Care (POC). Le travail présenté porte sur les verrous techniques de TRACE pour un POC. La source d'excitation utilisée par Cezanne est un laser à azote pulsé, il émet à 337. 1nm. Il est inadapté pour un POC. Après avoir déterminer l'état de l'art des sources d'excitation à 300-340nm, nous avons évalué deux lampes flash au Xenon. L'utilisation d'une lampe flash comme source d'excitation été démontrée ; toutefois elle implique une modification du fenêtrage et elle dégrade légèrement la sensibilité. Contrairement à un automate, un POC doit donc gérer le sang total. Notre travail a donc été de déterminer s'il été possible de mesurer en sang total. Pour obtenir des performances proches de celles obtenues en sérum, il faut diluer le sang par un facteur 64 au moins, entraînant ainsi une perte de sensibilité drastique. Il n'est donc pas possible d'utiliser la technologie TRACE en sang total. Nous avons proposé plusieurs pistes de gestion du sang. Un POC doit être aussi sensible qu'un automate d'analyse. Pour compenser la dégradation qu'entraine la miniaturisation. Nous avons évalués plusieurs solutions (concentration de l'échantillon, augmentation de l'absorption…) pour finalement opter pour une modification plus profonde: changer le cryptate d'europium. Nous avons redessiné le système de détection pour tester les nouveaux couples. Nous avons démontré qu'une amélioration est possible: elle est très importante pour le CEA et moindre pour la PCT. Le travail présenté a permis de lever plusieurs verrous. La lampe flash L9455 répond aux spécifications mais le futur est aux DEL (moyen terme). Le sang doit être traité avant mesure. La sensibilité peut être significativement améliorée en utilisant un nouveau Donneur. Toutefois, il reste plusieurs étapes avant de parvenir un dispositif POC: élaborer un système de détection adapté au POC (photométrie); développer un dispositif gérant la fluidique (sang, réactifs…) et établir la possibilité de dosage en multiplexage en longueur d'onde.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 178-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2008;3041
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.