Régulation de la neurostéroïdogenèse dans la moëlle épinière et le système limbique par la gelsémine er Gelsemium sempervirens : Analyse cellulaire et implications neurophysiologiques

par Christine Venard

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Christine Patte-Mensah.

Soutenue en 2008

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    La gelsémine synthétique, principe actif majoritaire de Gelsemium sempervirens, et la glycine stimulent la biosynthèse d’alloprégnanolone dans la moelle épinière (ME) de rat. De même, les dilutions homéopathiques de gelsémine et de Gelsemium sempervirens augmentent la production d’alloprégnanolone dans la ME et le système limbique. La strychnine, qui n’induit d’elle-même aucune modification de la neurostéroïdogenèse, bloque totalement les effets stimulateurs de ces substances démontrant l’implication des récepteurs glycinergiques dans les mécanismes d’action de ces composés. Ces résultats obtenus in vitro ont été corrélés à des analyses in vivo mettant en relation l’activité de la 3a-hydroxystéroïde oxydo-réductase dans la ME avec les variations des seuils de sensibilité à la douleur. Des stratégies thérapeutiques efficaces avec les dilutions homéopathiques de gelsémine et de Gelsemium sempervirens peuvent ainsi être développées dans le cadre du contrôle de la douleur et de l’anxiété.

  • Titre traduit

    Neurosteroidogenesis regulation in the spinal cord and the limbic system by gelsemine and Gelsemium sempervirens : Cellular analysis and neurophysiological implications


  • Résumé

    Synthetic gelsemine, the major active principle in Gelsemium sempervirens composition, and glycine stimulated allopregnanolone biosynthesis in the rat spinal crod (SC). Similarly, homeopathic dilutions of gelsemine and Gelsemium sempervirens strongly increased allopregnanolone production in the SC and limbic system. Strychnine, which did not modify by itself neurosteroid formation, completely blocked the stimulatory effects induced by these substances, indicating that glycinergic receptors are involved in the action mechanisms of these compounds. These results obtained in vitro were correlated with in vivo analyses by linking the 3a-hydroxysteroid oxido-reductase in the SC with changes in thermal and mechanical nociceptive thresholds. Altogether, the data open new possibilities for the development of therapeutic strategies with homeopathic dilutions of gelsemine and Gelsemium sempervirens in the control of pain and anxiety.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 187-209

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2008;5847
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.