TÉtude des déficits phonologiques à l’origine des troubles d’apprentissage de la lecture dans la dyslexie et la dysphasie : Approches développementale, neuropsychologique et anatomo-fonctionnelle

par Christelle Nithart

Thèse de doctorat en Sciences du vivant. Neuropsychologie du développement

Sous la direction de Marie-Noëlle Metz-Lutz et de Elisabeth Demont.

Soutenue en 2008

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Le déficit phonologique à l’origine des difficultés d’apprentissage de la lecture est-il de même nature dans la dyslexie et la dysphasie ? Pour répondre à cette question, nous avons étudié différents niveaux de traitement phonologique dans une étude développementale et neuropsychologique et analysé les substrats neuronaux de la lecture. La mémoire de l’ordre en fin de CP s’avère être un meilleur prédicteur des capacités de décodage que la conscience phonologique. Ces compétences sont déficitaires chez les dyslexiques comme chez les dysphasiques qui se distinguent toutefois des dyslexiques par un déficit de la discrimination phonologique, de la capacité de la mémoire à court terme et du vocabulaire. Si le réseau cérébral de la lecture est altéré dans les deux populations, les régions associées au traitement lexical sont moins activées chez les dysphasiques. Le déficit phonologique à l’origine des difficultés de lecture apparaît de nature différente dans la dyslexie et la dysphasie.

  • Titre traduit

    Phonological deficit underlying reading difficulties in dyslexia and specific language impairment : A developmental, neuropsychological and anatomo-functional study


  • Résumé

    To specify the phonological deficit underlying reading disabilitiy in dyslexia and specific language impairment (SLI), we studied various level of phonological processing in a developmental and a neuropsychological study, and carried out a comparative study of the reading neural network in these two reading disorders. Serial order memory at the end of first grade appeared as a better predictor of the decoding ability than phonological awareness. Both abilities were deficient in the dyslexics as in the SLIs children, who showed additional deficit on phonological discrimination, short-term memory capacity and vocabulary. While the brain activation pattern of reading is altered in the two populations, the SLI children activated less some regions involved in lexical processing. These results suggest that reading disabilities in SLI and dyslexia result from distinct phonological impairments.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (260 p.)
  • Notes : Autorisation de publication délivrée par le jury : Publication autorisée par le jury -- Publication non autorisée par le jury -- Thèse confidentielle jusqu'en (année)
  • Annexes : Bibliogr. p. 216-244

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2008;5801
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.