Etude de la variabilité et de l'évolution de la composition chimique de l'aérosol organique en fonction du lieu et de la période de prélèvement

par Olivier Delhomme

Thèse de doctorat en Sciences chimiques

Sous la direction de Maurice Millet.

Soutenue en 2008

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Le travail entrepris s’inscrit dans la problématique d’une meilleure connaissance de la composition chimique de l’aérosol atmosphérique, en milieu urbain. Les objectifs sont d’étudier la contamination de la phase particulaire par différentes familles de composés, en réalisant un suivi saisonnier et journalier des concentrations. Les campagnes de prélèvements de particules (PM10) ont été réalisées simultanément sur les sites de Besançon, de Spicheren et de Strasbourg, en scindant l’échantillonnage d’air en quatre périodes de six heures de prélèvement par jour. La plupart des concentrations relevées à Strasbourg sont supérieures à celles observées sur les sites de Besançon et de Spicheren. Le suivi saisonnier de la contamination des composés a permis de mettre en évidence que mis à part quelques exceptions, les concentrations des produits, sont en général supérieures l’hiver, que pendant des saisons moins froides. D’une manière générale, en période estivale, il ressort de cette étude que la principale source des composés, semble particulièrement liée au trafic automobile. En période hivernale, à cette source, s’ajoute le chauffage résidentiel et sur le site de Strasbourg, une source industrielle possible par transport. Une source d’émission liée aux activités de cuisine est également présente toute l’année, préférentiellement sur le site de Strasbourg. Enfin, pour les composés émis uniquement à partir de la combustion de biomasse, l’apport du chauffage résidentiel au bois, en période hivernale, fait augmenter l’abondance de ces composés.

  • Titre traduit

    Study of the variability and the evolution of the organic aerosol chemical composition according to the place and the period of sampling


  • Résumé

    The purpose of this study is intended to obtain a better knowledge of the chemical composition of atmospheric aerosols in urban areas. The study targets the evaluation of the airborne particulate phase contamination by various families of pollutants compounds, by carrying out seasonal and daily follow-up of their concentration levels. The PM10 particles sampling was carried out simultaneously related to the Besancon, Spicheren and Strasbourg target areas, all conducted by taking air samples on a daily basis, collecting four consecutive batches, each of a duration of six hours along a day. The most of the concentrations levels collected from the Strasbourg area are higher than those observed on the Besancon and Spicheren areas. Seasonal follow-up of the contamination by compounds made it possible to highlight that apart some exceptions, the studied concentrations, are in general higher the winter, than during milder seasons. Generally, regarding the summer period, it appears from the study that the main source of these compounds seems especially related to the automobile traffic. In winter period, this main source is completed by domestic heating, and for the Strasbourg area, by an apparent industrial source by airborne transportation. A source of emission related to the activities of kitchen is also present all over the year, mostly on the Strasbourg area. Last of all, related to the compounds only emitted from the biomass combustion, the contribution from domestic heating using wood in cold season, increases the abundance of the studied compounds.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (321 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 251-271

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2008;5662
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.