Optimisation de la revascularisation des îlots pancréatiques au cours de la transplantation : Approche génétique ou pharmacologique?

par Allan Langlois

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes, populations, interactions

Sous la direction de Laurence Kessler et de Michèle Kedinger.

Soutenue en 2008

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Une revascularisation rapide et efficace des îlots pancréatiques au cours de la transplantation est essentielle pour la survie et la fonctionnalité du greffon à long terme. Le Vascular Endothelial Growth Factor (VEGF), un puissant facteur de croissance vasculaire, pourrait être un facteur clé dans la modulation de la revascularisation des îlots après la transplantation. Le but de ce travail était d'étudier l'effet de l’infection adénovirale ou de la déferoxamine (DFO), un chélateur du fer, sur la viabilité, la fonctionnalité et l’expression du VEGF sur les cellules β et les îlots pancréatiques in vitro et sur la revascularisation des îlots et le contrôle métabolique de rats diabétiques après transplantation. In vitro, la DFO et l’infection adénovirale induisent une surexpression du VEGF qui dure respectivement 3 et 14 jours. La DFO pour une concentration de 10 μmol/L permet une préservation de la viabilité, une stimulation de la fonctionnalité et est anti-apoptotique sur les cellules β et les îlots pancréatiques. Par contre, l’infection adénovirale est pro-apoptotique et induit une diminution de la fonctionnalité et de l’expression de l’ARNm de l’insuline dans les cellules β et les îlots pancréatiques. Finalement, l’étude in vivo confirment les données in vitro, montrant une stimulation de la revascularisation des îlots et une amélioration du contrôle métabolique chez le rat diabétique pour une pré-incubation des îlots pendant 3 jours en présence de DFO. De même, l’étude in vivo confirme l’effet délétère de l’infection adénovirale sur le contrôle métabolique par rapport à une transplantation classique malgré une stimulation de la revascularisation. En conclusion, l’approche pharmacologique de surexpression du VEGF par la DFO semble être un outil plus prometteur qu’une infection adénovirale du gène du VEGF pour améliorer la viabilité du greffon après transplantation.

  • Titre traduit

    Optimization of pancreatic islets revascularization after transplantation : Pharmacological approach or gene therapy?


  • Résumé

    Rapid and adequate revascularisation of transplanted islets is important for islet survival and function during transplantation. Vascular Endothelial Growth Factor (VEGF), a major angiogenic growth factor, may be a key factor in modulating the revascularization of islets after transplantation. The aim of this work was to study the effect of adenoviral infection or deferoxamine (DFO), an iron chelator, on β cells and pancreatic islets viability, functionality and VEGF expression in vitro and on islets revascularisation and on metabolic control of diabetics rats after transplantation. In vitro, DFO and adenoviral infection induce VEGF overexpression during respectively 3 and 14 days. DFO, for a concentration of 10 μmol/L, allows a preservation of β cells and pancreatic islets viability, a stimulation of functionality and present an anti-apoptotic effect. Adenoviral infection is pro-apoptotique and induces a reduction of functionality and expression of insulin mRNA in β cells and islets. Finally, the in vivo study confirms the in vitro data, showing a stimulation of islets revascularization and an improvement of metabolic control of diabetics rats for a pre-incubation of islets during 3 days in the presence of DFO. Also, the in vivo study confirms the deleterious effect of adenoviral infection on metabolic control in comparison with a classical transplantation, despite a stimulation of islets revascularisation. In conclusion, the pharmacological approach of VEGF overexpression using DFO seemed more promising to improve islets vascularization after transplantation than adenoviral infection with human VEGF 165 gene.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 181-191

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2008;5683
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.