De la tolérance aux glycopeptides à la caractérisation d’autolysins chez staphylococcus lugdunensis

par Ingrid Bourgeois

Thèse de doctorat en Biologie. Microbiologie

Sous la direction de Jean-Louis Pons et de Martine Pestel-Caron.

Soutenue en 2008

à Rouen .


  • Résumé

    La première partie du travail a porté sur l’étude phénotypique de la bactéricidie des glycopeptides (vancomycine et teicoplanine) chez des souches de staphylocoques à coagulase négative (SCN) - principalement de l’espèce Staphylococcus epidermidis - considérées comme pathogènes sur des critères clinico-biologiques. Nos résultats montrent une bactéricidie par les glycopeptides perturbée vis-à-vis d’une seule espèce, S. Lugdunensis, dont certains isolats ont même été détectés tolérants à ces antibiotiques. Dans le but de mieux comprendre le phénomène chez un pathogène émergent considéré plus virulent que la plupart des autres SCN, nous avons entrepris la caractérisation du système autolytique de cette espèce. Les hydrolases du peptidoglycane sont en effet considérées comme impliquées dans la lyse induite par les antibiotiques bactéricides. En nous appuyant sur les études d’homologies d’autolysines des genres Clostridium et Staphylococcus, nous avons décrit deux autolysines chez S. Lugdunensis : AtlL, autolysine bifonctionnelle dont les activités N-acétyl-muramyl-L-alanine amidase et N-acétyl glucosaminidase ont pu être démontrées expérimentalement et GadL, autolysine à activité N-acétylglucosaminidase putative en vertu des données de séquence. Nous avons également participé à la caractérisation d’une autolysine à activité N-acétyl glucosaminidase nommée Acd chez Clostridium difficile.


  • Résumé

    The first part of this study is a phenotypic analysis of glycopeptides’ (vancomycin and teicoplanin) bactericidy activity against coagulase negative staphylococci (CNS) strains – principally of the Staphylococcus epidermidis specie – considered pathogenic according to clinical and biological criteria. Our results show a perturbed bactericidal activity of glycopeptides against only one specie, S. Lugdunensis: some isolates are even detected to be tolerant to these antibiotics. To better understand this phenomenon in an emergent pathogen considered more virulent than many other CNS, we undertook the characterization of the autolytic system of this specie. Peptidoglycan hydrolases are thought to be involved in the lysis induced by bactericidal antibiotics. Taking advantage of homology studies on autolysins of Clostridium and Staphylococcus genus, we described two autolysins of S. Lugdunensis: AtlL, a bifunctional autolysin for which N-acetyl-muramyl-L-alanine amidase and N-acetyl glucosaminidase activities had been experimentally demonstrated, and GadL, an autolysin with an N-acetyl glucosaminidase putative activity according sequence data. We also participated in characterizing autolysin with an N-acetyl glucosaminidase activity named Acd in Clostridium difficile.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (179 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 277 réf.. Contient des articles en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08/ROUE/S043
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 08/ROUE/S043
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.