Identification de marqueurs diagnostiques de la polyarthrite rhumatoïde par une double approche génétique et protéomique

par Vincent Goëb

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Rhumatologie

Sous la direction de Olivier Vittecoq et de Danièle Gilbert.

Soutenue en 2008

à Rouen .


  • Résumé

    L’intérêt des allèles 196R de TNFRII, 1858T de PTPN22 et HLA portant l’épitope partagé (HLA-SE) pour le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde (PR) a été évalué. Les allèles 196R de TNFRII et HLA-SE sont associés au diagnostic, mais leur étude dans une cohorte de patients atteints de rhumatisme inflammatoire débutant (cohorte VerA) n’optimise pas celle des autoanticorps anti-peptides citrullinés et/ou du facteur rhumatoïde, qui permettent à eux-seuls de prédire la survenue d’une PR après 2 ans d’évolution chez 68% des patients de la cohorte. Afin d’améliorer la sensibilité des tests diagnostiques utilisant les marqueurs autoimmuns, nous avons utilisé l’outil protéomique (électrophorèse bi-dimensionnelle d’extraits protéiques de cellules HL-60, spectrométrie de masse MALDI-TOF) qui a permis l’identification d’enzymes de la voie glycolytique et de protéines chaperonnes, pour certaines citrullinées, comme étant de nouveaux autoantigènes ciblés par la réponse autoimmune précoce de la PR.


  • Résumé

    The interest of TNFRII 196R, PTPN22 1858T and HLA-shared epitope alleles (HLA-SE) for rheumatoid arthritis (RA) diagnosis was assessed. TNFRII 196R and HLA-SE alleles are associated with RA diagnosis but their study, in a cohort of patients with very early arthritis (VerA cohort) does not improve those of antibodies against citrullinated proteins and/or rheumatoid factors which led to predict RA outcome in 68% of VerA cohort after 2 years of follow-up. In order to improve the sensitivity of the autoimmune diagnosis markers, we used proteomic tools (two-dimensional electrophoresis with protein extract from HL-60 and MALDI-TOF mass spectrometry), which allowed is to highlight several citrullinated enzymes of the glycolytic pathway and molecular chaperonins as new early autoentigens.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.. Contient des articles en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08/ROUE/S032(b)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 08/ROUE/S032
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.