Les corps nucléaires à PML : Voies de phosporylation de PML et différenciation des neuroblastomes. Apports potentiels du SIMS dans l’étude des interactions des protéines

par Anthony Delaune

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Camille Ripoll et de Marc Vasse.

Soutenue en 2008

à Rouen .


  • Résumé

    Les assemblages moléculaires sont essentiels dans de nombreux processus cellulaires. Les interactions entre les macromolécules les constituant sont le plus souvent sous le contrôle de nombreuses voies de signalisation et présentent ainsi un caractère très dynamique. Notre étude a porté sur les corps nucléaires à PML, assemblages moléculaires impliqués notamment dans la régulation de l’apoptose, le maintien de l’intégrité du génome et la différenciation cellulaire. Nous avons identifié les voies de signalisation (ERK et PKC) et les mécanismes moléculaires (principalement la phosporylation de PML) de leur formation lors des phases précoces de la différenciation des neuroblastomes. Notre étude a aussi mis en évidence de probables cibles thérapeutiques portant sur l’inhibition de la voie des PKC. En parallèle, une nouvelle méthode d’étude des assemblages moléculaires a été développée. Cette méthode repose sur l’imagerie NanoSIMS 50. Nous montrons qu’elle permet la détection et la localisation subcellulaire d’une protéine unique. Nous montrons également qu’elle permet de détecter l’extrême proximité de deux molécules (2nm). En perspective, l’utilisation de cette nouvelle méthode devrait apporter des éléments nouveaux à notre compréhension des mécanismes de formation des corps nucléaires à PML.


  • Résumé

    Assemblies of molecules and macromolecules play and essential role in many cellular processes. The dynamic interactions between the macromolecules in these assemblies are often controlled by several signalling pathways. The study presented here focuses on PML nuclear bodies which are molecular aseemblies involved in the regulation of apoptosis, the maintenance of genome integrity and cell differenciation. In thus study, we indentify both molecular mechanisms (principally phosphorylation of PML itself) and the ERK and PKC signal transduction pathways as responsible for the assembly of PML nuclear bodies in early neuroblastoma differentiation. This study also reveals potential targets within the PKC transduction for drug therapies. In parallel, we have developped a new method for determining molecular interactions. This method, which is based on imaging using a NanoSIMS 50, allows the detection and intracellular localization of a single protein. We also shom that this method allows two molecules to be co-localized to within 2 nm. This method promises to give new insight into the interactions responsible for the assembly of PML nuclear bodies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 219 réf. Contient des articles en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08/ROUE/S020
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 08/ROUE/S020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.