Cibles vasculaires dans le syndrome des antiphospholiques expérimental et chez l’homme. Etude de l’épaisseur intima média et de la rigidité de la paroi artérielle chez les patients et dysfonction endothéliale in vivo

par Carmen Cristina Belizna-Schwed

Thèse de doctorat en Biologie. Pharmacologie cardio-vasculaire

Sous la direction de Vincent Richard.

Soutenue en 2008

à Rouen .


  • Résumé

    La mortalité cardiovasculaire dans les vascularites systémiques et notamment dans le lupus érythémateux systémique (LES) est très importante, suggérant un processus athéromateux accéléré, lié probablement surtout à l’inflammation. Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) présente un intérêt particulier faisant probablement la liaison entre les maladies auto-immunes et l’athérosclérose. L’épaisseur intima media est un paramètre précoce de l’athérome, et de plus la rigidité de la paroi artérielle peut aussi constituer un marqueur des modifications qui prédisposent au développement de la plaque d’athérome. A partir de ces données, notre projet s’est proposé d’étudier l’épaisseur intima media (IMT), la rigidité artérielle et la présence de plaque d’athérome chez des patients SAPL, ainsi que leur relation avec les facteurs de risque cardio-vasculaires, l’inflammation, le taux des anticorps antiphospholipides, et l’influence du traitement. Cette étude a été complétée par des études fonctionnelles vasculaires in vivo sur des artères mésentériques dans un modèle murin, car il est connu qu’une dysfonction de la vasodilatation endothélium dépendante est un marqueur précoce de la maladie athéromateuse. Ainsi dans le modèle murin, nous avons pu observer une altération de la fonction endothéliale. Par ailleurs, l’étude chez les patients SAPL a mis en évidence l’existence d’une augmentation de l’épaisseur intima media et de la rigidité de la paroi artérielle, suggérant une athérosclérose précoce dans cette pathologie. Ces données permettraient d’envisager des options thérapeutiques en prévention secondaire ainsi que primaire chez des patients SAPL.


  • Résumé

    An increased incidence of cardiovascular events has been observed in systemic vasculitis and particularly in SLE, suggesting a premature atherosclerosis in this situations, mostly related to inflammation. However, the relationship between atheroma and APS is complex and the traditional risk factors do not seem to be the only parameters responsible for accelerated atherosclerosis in primary APS and SLE. The relationship between atherosclerosis and APS is unclear, although it is interesting to note that some recent reports even contest the presence of atherosclerosis in APS patients. Based on these observations, we assessed intima-media thickness (IMT), arterial stiffness and presence of plaques in APS patients, compared to age- and sex-matched controls, in order to evaluate the risk of atherosclerosis in this population. The study also attempted to determine the correlation between these parameters and cardiovascular risk factors. Further studies were performed in a mice model in order to assess the endothelial dysfunction. Based on all these data we suggest some therapeutical intervention, secondary and primary, in antiphospholipid syndrome patients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 369 réf. Contient des articles en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 08/ROUE/S001(a)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 08/ROUE/S001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.