Les édifices de stockage des céréales dans les grands départements céréaliers français : 1929 - 1969

par Nicolas Loriette

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Jean-Yves Andrieux.

Soutenue en 2008

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Dans un découpage chronologique en quatre périodes, cette étude s’intéresse à l’histoire et à l’évolution des édifices de stockage des céréales dans six grands départements céréaliers de la France, au cours de la période 1929-1969. Elle cherche à révéler les mécanismes de cette évolution et les raisons d’une grande variété de formes dans les édifices. Elle s’appuie, pour ce faire, sur un Inventaire informatisé de plus de 460 édifices sélectionnés. Fondée sur les méthodes de l’histoire et de l’histoire de l’art, elle privilégie l’analyse systématique des silos et magasins, afin d’aboutir à la constitution d’une typologie raisonnée et de comprendre les rapports que ces édifices, à l’usage fonctionnel, entretiennent avec les grands courants architecturaux du XXe siècle. Parallèlement, en observant les faits économiques, les mutations industrielles, les circuits institutionnels, elle met à jour le rôle de corps de métiers aux prérogatives proches, mais distinctes : agriculteurs, coopérateurs, constructeurs, ingénieursconseils, ingénieurs du Génie rural et architectes. Ce travail explique les contraintes et précise les marges de manoeuvre qui ont permis des partis constructifs très différents, suivant les périodes. Il met aussi en valeur la richesse surprenante d’un des rares patrimoines agricoles du XXe siècle, complètement oublié des sciences historiques, afin de sensibiliser le lecteur à son avenir

  • Titre traduit

    Grain storage buildings in French major producing counties of cereal : 1929-1969


  • Résumé

    Choosing to separate this study in four chronologic parts, it is showing the grain storage device evolution in six major French counties between 1929 and 1969. It tries to reveal how and why there are such a wide variety of shapes in the process of grain storage buildings. Therefore, this study considers an inventory of 460 selected sites. Based on both methods of history and history of art, it deals with a systematic analysis of grain evelator and their storage bins in order to establish a rational typology, and how those industrial buildings accomodate the 20th century architectural currents. Besides of the architectural aspect, economical facts, industrial revolution, institutional structures put in light the roles of a bunch of close but distinct corporations such as : farmers, cooperators, builders, counselors, engineers and architects. This very work explain the constraints on the evolution of the different constructive elements according to the different periods. It casts a new light on surprisingly rich fields of the 20th century agricultural patrimony completly forgotten by the historical sciences in order to attract the attention of the reader as to its future

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol. (639 f., 174 pl., [310 f.])
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 625-639. Annexes et inventaire simplifié

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2008/134/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008/REN2/0065
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4146
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.