Le portail Saint-Ursin de Bourges : recherches sur l'iconographie profane en façade des églises romanes

par Nathalie Le Luel

Thèse de doctorat en Histoire de l'art médiéval

Sous la direction de Xavier Barral i Altet.

Soutenue en 2008

à l'Université européenne de Bretagne .


  • Résumé

    Le portail Saint-Ursin de Bourges constitue l’unique vestige monumental de l’ancienne collégiale éponyme détruite pendant la Révolution. Célèbre pour son tympan historié, il fait l’objet dans ce travail d’une longue étude monographique qui sert de point de départ à une réflexion élargie sur l’iconographie profane à l’époque romane. La première partie replace le portail – originellement situé au centre de la façade occidentale – dans son contexte historique et monumental ; l’étude stylistique et épigraphique plaide pour une réalisation au cours du premier quart du XIIe siècle. Dans la deuxième partie, sont analysés les trois thèmes iconographiques profanes qui composent le décor historié du tympan : le calendrier des mois, la chasse et les fables. L’examen des images montre une convergence symbolique des trois registres où se lisent des préoccupations à la fois séculières et eschatologiques propres à l’Eglise du XIIe siècle. L’interprétation des registres est confrontée dans la troisième partie à l’ensemble du programme iconographique du portail qui dévoile un message pluriel : les interactions symboliques, liturgiques, sociales, nouées par le portail au seuil de l’église soulignent la cohérence visuelle et intellectuelle du programme sculpté. Les images profanes du tympan témoignent d’un réel souci du clergé quant à la réception d’une partie du décor par les fidèles laïques : cette observation est confirmée par l’étude d’une série d’autres façades d’églises de l’Occident roman. Elle démontre une utilisation réfléchie de l’iconographie profane par l’Eglise comme stratégie de communication visuelle efficace à destination de l’espace séculier et, avant tout, des fidèles non lettrés

  • Titre traduit

    ˜The œportal of Saint-Ursin at Bourges : research on profane iconography on the facades of Romanesque churches


  • Résumé

    The portal of Saint-Ursin at Bourges constitutes the only monumental vestige of the old eponymous collegial church destroyed during the Revolution. Famous for its historiated tympanum, it is here the subject of a long monographic study used as the starting point of a reflection encompassing the profane iconography at the Romanesque period. The first part situates the portal – originally located in the entre of the western façade – in its historical and monumental context; the stylistic and epigraphic study suggests that it was made during the first quarter of the XIIth century. The second part focuses on the three profane iconographic themes which compose the historiated scenery of the tympanum: the calendar of months, hunting and fables. The study of images shows that there is a symbolic convergence of the three registers which reflect both secular and eschatological preoccupations typical of the Church in the XIIth century. In the third part, the interpretations of the registers are compared to the whole iconographic program of the portal, revealing a polysemous message: the symbolic, liturgical and social interactions formed by the portal on the threshold of the church underline the visual and intellectual coherence of the sculpted program. The profane images of the tympanum testify to a real concern of the clergy about the reception of a part of the scenery by the secular believers: this observation is confirmed by the study of a series of other church façades in the Romanesque West. Its shows a well-thought-out use of profane iconography by the Church, serving a strategy of efficient visual communication aimed at the laity and, above all, at the illiterate believers

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (931 f.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 6-80. Table des illustrations

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2008/100/1
  • Bibliothèque : Groupe d'anthropologie historique de l'Occident médiéval. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université catholique de l'Ouest - Établissement d'enseignement supérieur privé. Bibliothèque universitaire Lettres, sciences humaines et religieuses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 17505

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008/REN2/0049
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4479
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.