Les ports d'Auray et de Vannes aux XVIIe et XVIIIe siècles : ville, architecture et identité portuaire sous l'Ancient Régime

par Julien Danielo

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Jean-Yves Andrieux.

Soutenue en 2008

à l'Université européenne de Bretagne .


  • Résumé

    Une des images les plus marquantes de la Bretagne est celle de ses ports et de leur vocation maritime. Sous l’Ancien Régime, la société portuaire, telle qu’elle peut se concevoir à Nantes, St Malo ou Lorient, s’est caractérisée par des professions relatives au commerce maritime et à la construction navale. Elle s’est aussi spécifiée par un goût prononcé pour le voyage, la mer et l’exotisme, et enfin par une ouverture à l’esprit du siècle des Lumières. Du point de vue de l’aménagement urbain, les ports se sont attelés à maîtriser l’espace en gagnant du terrain sur la mer et en la domestiquant par la construction de quais, de ponts et d’écluses. L’embellissement a donné à ces quartiers un caractère urbain, surtout grâce à l’initiative politique du groupe négociant souvent appuyé par le pouvoir royal. La ville s’est appropriée l’espace maritime en y implantant des résidences destinées à loger cette société portuaire dont le groupe négociant est l’élite à part entière. Les intérieurs vont révéler l'état d'ouverture et l'originalité de cette société. Vannes et Auray ne sont pas des villes portuaires mais elles possèdent des quartiers qui le sont pleinement. Les caractéristiques morbihannaises seront différentes sur certains points de celles de leurs modèles nantais, malouin ou lorientais. Instabilité politique, économie défavorable basée sur le commerce des grains, société dominée par le groupe marchand mais pénalisée par sa culture et son éducation, forment un tout qui ont forgé un espace et un bâti aux caractéristiques propres aux anciennes petites villes bretonnes de fond d’estuaire. Ces deux villes essaient aujourd’hui de revaloriser l’identité portuaire de leur quartier

  • Titre traduit

    The ports of Auray and Vannes during the XVIIth and XVIIIth centuries : City, Architecture and Port identity during the Ancient Regime


  • Résumé

    City, Architecture and Port Identity during the Ancien Régime One of the most striking images of Brittany is the one of its ports and their maritime vocation. Under the Ancient Régime, the people living in ports, like those living in Nantes, St Malo or Lorient, were different. First, they had jobs linked with the maritime business and shipbuilding. Secondly, they were characterized as open-minded people who enjoyed travelling, the maritime culture and exoticism. And finally, they were open to the new visions of the XVIIIth century (le Siècle des Lumières). As far as the urban planning is concerned, the people living there developed their maritime space by building roads, quays, bridges and locks. The improvements gave to these districts an urban character, especially thanks to the political initiative of the negotiating group and the know-how of the engineers. The City appropriated the maritime space by implanting residences there intended to accommodate these port people; the negotiating group being the elite of this society. The architecture and the inside of the houses revealed social behaviours. Vannes and Auray are not port cities but they possess port districts. In these small cities of South Brittany, the characteristics were different from their models: Nantes, St Malo or Lorient. The instability of the policy, the unfavourable economy based on the grain trade, and the society dominated by the trade group but penalized by its culture and its education, set up a space and an architecture appropriated to the Breton cities, of ancient origin and from the bottom of the estuary. Today, these two cities,Vannes and Auray are trying to revalue their port district

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (937 p. )
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. p. 487-504. Annexes (vol. 2)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2008/98/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008/REN2/0048
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3788
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.