Le récit plastique : le fantasme comme modèle pour l’écriture d’un film

par Pavel Cazenove

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Leszek Brogowski.

Soutenue en 2008

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Robbe-Grillet, Lynch, Godard, Bergman, Suzuki, Satoshi Kon… Un certain cinéma s’illustre par son (inquiétante) étrangeté, effet d’une « dislocation » qui est celle de l’histoire dont le cours linéaire rassurant (destin de l’individu, Histoire des hommes, etc. ) se voit perverti par une force organisatrice beaucoup plus libre, mouvante, plastique, fonctionnant par association, condensation, déplacement, glissement, métamorphose, etc. Dans cette thèse, en parallèle à l’écriture d’un scénario de long métrage intitulé Le Cinquième Fantasme, nous analysons quelles sont les spécificités d’un tel « récit plastique » : nous désignons par cette expression une forme narrative proliférante (rhizomorphique) s’arrachant à la linéarité temporelle classique – le fil de l’histoire – pour se déployer dans un espace à plusieurs dimensions, un espace plastique, dans lequel le spectateur peut voyager à sa guise selon ses propres désirs, ses propres fantasmes, un espace au coeur duquel il taille sa propre temporalité, où il trace sa propre voie, où il écrit sa ou ses propre(s) histoire(s). Pour rendre compte d’un tel « récit plastique », nous avons choisi de remonter très en amont de son écriture afin d’en révéler les mécanismes intimes. Cette thèse commence donc par une réflexion sur le fantasme comme modèle imaginaire en tant qu’il relève essentiellement des « processus primaires » : nous analysons les spécificités formelles de ce « psychodrame », en puisant pour cela dans le discours psychanalytique, afin de les réinvestir dans une possible écriture cinématographique. Notre réflexion se situe au croisement de différents champs disciplinaires, notamment ceux de l’esthétique, de la théorie du cinéma et de la psychanalyse.

  • Titre traduit

    The Plasticity of Narrative : The Fantasy as Example for the Writing of a Film


  • Résumé

    The films of Robbe-Grillet, Lynch, Godard, Bergman, Suzuki, Satoshi Kon… all have a certain disturbing strangeness. They condense, displace and metamorphise traditional linear storylines with a more free flowing form of organisation that stems from visual associations. In this thesis, presented alongside a screenplay for a full-length film entitled Le Cinquième Fantasme (The Fifth Fantasy), we examine the specific nature of such a “plastic narrative” and show the narrative form (rhizomorphic) tearing itself from the classic linear structure, the thread of the story, into a multidimensional space where the spectator can “travel” freely depending on his or her own fantasies. In this “space”, the spectator forms his or her own interpretations reliant on his/her place in history. To understand how such a “plastic narrative” is put into effect, we go back to its very inception in order to see how it is made to work. This means beginning the thesis by dealing with the concept of fantasy, it being a product of “primary processes”. We analyse the formal specificalities of this “psychodrama” using the discourse of psychoanalysis so that they can be reinvested into the writing of a screenplay. We are at the crossroads of several different fields: aesthetics, cinema and psychoanalysis

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (752 p.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. p.739-751. Index des concepts, des noms propres et des films

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2008/94/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008/REN2/0046
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3758
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.