Crédibilité et efficacité de la politique de ciblage d’inflation en Turquie sur la période 2002-2006

par Zehra Yeşim Gürbüz Beşek

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Thomas Jobert.

Soutenue en 2008

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La Turquie a adopté une politique de ciblage d’inflation d’abord implicite (entre 2002 et 2005), ensuite explicite à partir de 2006. L’objectif de ma thèse est d’étudier la crédibilité et l’efficacité de cette politique et de chercher à voir si elle a pu améliorer le degré de crédibilité de la Banque Centrale de Turquie. Cette politique fait ses preuves dans les premières années: effet du seigneuriage réduit de façon significative, taux d’inflation au-dessous de 10%, croissance supérieure à 6%. On montre théoriquement qu’il s’agit d’une politique monétaire qui évite le biais inflationniste et qui combine différentes mesures permettant d’amélioration la crédibilité. Celle-ci est mesurée à partir des anticipations d’inflation. L’analyse empirique des anticipations d’inflation, faite à partir des erreurs de prévisions, montre que les anticipations sont adaptatives et les agents privés font des erreurs de plus en plus petites dans le temps. Les courbes de rendement décroissantes attestent que les marchés financiers anticipent une désinflation entre 2002 et 2005, mais en 2006 la courbe des taux redevient croissante. Ces constats attestent qu’une certaine crédibilité est assurée, mais qu’elle est fragile. L’analyse économétrique par un VECM des processus joint du taux directeur de la Banque Centrale et de celui du second marché montre l’existence d’un taux d’équilibre à long terme défini par la Banque Centrale. Les tests de Seo concluent que les chocs géopolitiques défavorables n’ont pas affecté la dynamique des taux mais que l’ouverture des négociations sur l’adhésion de Turquie à l’UE a renforcé l’efficacité de la politique monétaire.

  • Titre traduit

    Credibility and efficiency of inflation targeting in Turkey in the period of 2002 to 2006


  • Résumé

    Turkey has adopted an implicit inflation targeting regime between 2002 and 2005, and then inflation targeting became explicit since 2006. My thesis’s objective is to examine the credibility and efficiency of this monetary policy and to see whether it has improved the credibility of Central Bank of Republic of Turkey. This policy change has proved to be efficient in the early years: the seigniorage effect has significantly decreased, the inflation rate has fallen below 10% and growth rate of GDP was over 6%. Our study demonstrates theoretically it is a monetary policy, which avoids the inflationary bias and combines various measures of credibility improvement. Credibility is measured by inflation expectations. The empirical analysis of inflation expectations is based on errors of prevision. Our results shows that the expectations are adaptive and private agents’ errors are smaller and smaller in time. The decreasing yield curve indicates that the financial markets anticipate a disinflation between 2002 and 2005, but the curve increases again in 2006. These findings indicate that certain credibility has been provided but it is fragile. The econometric analysis by VECM of joint process of Central Bank’s and secondary market’s key rates points out the existence of a long term equilibrium rate defined by Central Bank. Seo tests result that the unfavorable geopolitical shocks didn’t affect the rates’ dynamics but the opening of the negotiations for Turkey to join the EU enhanced the efficiency of monetary policy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 204-217

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2008/64

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.