Histoire du gouren (XIXe-XXIe siècles) : l'invention de la lutte bretonne

par Aurélie Epron

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Luc Robène.

Soutenue en 2008

à Rennes 2 .


  • Résumé

    L'étude s'attache à éclairer l'histoire d'une pratique de lutte traditionnelle en Bretagne, le gouren, en questionnant son ancrage dans la culture bretonne. A partir de questions en apparence simples : qu'est-ce que le gouren ? Comment une pratique traditionnelle survit-elle au temps qui passe ? Quelles significations revêtent ses éventuelles mutations ? Nous montrons de quelle manière l'histoire de la lutte bretonne doit être abordée au travers d'une double approche anthropo-historique. Il s'agit d'une part de mettre à jour le passé d'une pratique, les étapes et les transformations qui ont jalonné et façonné sa trajectoire, défini les rôles des acteurs, la sociologie des pratiquants et des institutions au coeur de l'espace breton durant la période contemporaine (XIXe-XXIe siècles) ; alors même que la nation et la société françaises privilégient des modèles concurrents de cultures corporelles. Il s'agit conjointement de s'attacher à l'étude des positions, discours, revendications des acteurs qui font de la lutte bretonne le lieu d'un investissement identitaire marqué et l'espace de reconstruction d'une mémoire sans cesse réactivée au nom de la bretonnité, de la tradition, d'un passé idéalisé, reconstruit et en partie réinventé (au sens que donnent Hobsbawm et Ranger, 1983). Finalement, le gouren, devenu sport traditionnel est bien le lieu où se joue, en grande partie à partir des années trente, une complexe alchimie entre le désir de pérenniser une tradition de lutte, issue de pratiques communautaires, en reconfigurant sportivement ses usages et, d'autre part, la volonté d'en appeler à la pureté des luttes d'antan qui ont fait et font l'originalité d'une région, quitte à en ré-inventer les usages et les traditions. Une relation ambiguë entre tradition et modernité, entre passé et présent, qui, encore aujourd'hui marque de manière polémique la définition culturelle et/ou institutionnelle légitime de la lutte bretonne

  • Titre traduit

    History of Gouren (19th-21rst centuries : invention of Breton wrestling


  • Résumé

    The object of this thesis is to shed light on the history of Breton wrestling, known as Gouren. It will also question its role in Breton culture. It will start with a few apparently simple questions: What is Gouren? How does such a tradition survive the passing of time? What, significance, if any, does change have? We will show how any history of Breton wrestling should be undertaken from an anthro-historical perspective. First of all the history of this practice must be explained with the different steps and alterations that have affected this activity and its adepts. The origins and status of the various participants and institutions at the heart of Breton society during the 19th and 21rst centuries will also be shown : this at a time when France promoted different concurrent physical activities. The roles, speeches and demands of those who have invested their time in Breton wrestling as a means of affirming Breton identity will also be studied ; as will the continuously reactivated and re-invented reconstruction of an idealised past in the name of bretonnité (as defined by Hobsbawm and Ranger, 1983). In conclusion Gouren, having, particularly during the 1930s, been recreated as a traditional sport, has become a cultural sphere containing a complex alchemy between, on the one hand the desire to perpetuate a wrestling tradition whilst adapting it to modern sports usages and yet on the other hand maintaining the perceived purity of traditional Breton customs which reinforce local identity. This creates an ambiguous relationship between tradition and modernity, past and present which to this day inspires debate concerning the cultural definition and/or institutional legitimacy of Breton wrestling

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (511 f.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 488-511. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2008/32/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008/REN2/0016
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.