Éthiques et poétiques auctoriales : le dire de l’auteur francophone face aux idéologies de l’appartenance : Bretagne, Québec, « Afriques »

par El Hadji Malick Ndiaye

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Marc Gontard.

Soutenue en 2008

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Après avoir revisité le concept d’auteur et analysé en profondeur la vocation éminemment polyphonique et multiculturelle du discours d’auteur francophone, ce travail s’appuie sur trois espaces (Bretagne, Québec, Afrique sub-saharienne) et trois auteurs pour interroger la tension entre la pression morale de l’appartenance à une culture minoritaire et l’universalité du projet littéraire. D’abord, l’étude sur le Breton Pierre Jakez-Hélias permet d’analyser l’entre-deux culturel, pas suffisamment mis en exergue, d’une francophonie bien française et l’intranquillité identitaire qui en découle pour l’auteur. Ensuite, l’œuvre de Félix Leclerc nous amène à interroger le travail de l’auteur québécois, dans une configuration plus trouble que ne le laisse supposer le mythe d’une opposition bipolaire entre anglophonie et francophonie. Enfin, avec l’étude des possibles identitaires dans le roman de Kane, nous discutons l’évidence d’une identité africaine monochrome, pour mieux évaluer la pertinence d’une lecture plurielle des cultures africaines en littérature. En définitive, il apparaît dans notre travail que l’éthique de l’auteur francophone est celle d’un sujet libre. Libre de dépasser les contraintes du biologique et de porter dans son œuvre les marques d’une « alterculturalité » assumée.

  • Titre traduit

    Poetics and ethics : the discourse of the francophone author facing the ideologies of belonging : Brittany, Quebec, “Africas”


  • Résumé

    After having revisited the concept of authorship and analyzed the highly polyphonic and multicultural vocation of the francophone discourse, this work, focusing on three geographical areas (Brittany, Québec, Sub-Saharian Africa) and three authors (Pierre-Jakez Hélias, Félix Leclerc and Cheikh Hamidou Kane), examines the tension between the moral duty of belonging to a minority culture and the universality of the literary project. First, a study of Pierre-Jakez Hélias shows the underexamined biculturalism of some French populations and the uneasy identity of the author in a “French Francophone” context. Then, through Felix Leclerc 's writings, I question the Quebecois author's wor k, whose troubling ambiguity is not entirely accounted for by the myth of a bipolar opposition between English and French. Finally, with the study of potential identities in Kane’s novels, I discuss the evidence of a homogeneous black African identity, in order to better assess the relevance of a manifold reading of African cultures in literature. Ultimately, this work demonstrates that Francophone authors are ethically free to overcome biological constraints so their work can bear the hallmark of an assumed “alterculturality”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (543 p. )
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. p. 529-543

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2008/18

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008/REN2/0009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.