Le relazioni tra l'Italia e la Bretagna : (VI-XII secolo)

par Chiara Rosa Garavaglia

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Merdrignac et de Rinaldo Comba.

Soutenue en 2008

à Rennes 2 en cotutelle avec l'Università degli studi (Milan, Italie) .

  • Titre traduit

    Les relations entre l'Italie et la Bretagne : (VIe-XIIe siècle)


  • Résumé

    L'histoire de certaines monastères bretons au Haut Moyen Age permet d'éclaircir les étapes du processus d'intégration de la Bretagne armoricaine au sein de l'organisation carolingienne. Les quelque cas relatant les cotitacts entretenus par la Bretagne avec l'Italie médiévale révèlent ainsi l'existence d'un réseau de relations durables entre les deux presqu'îles. On confirme ainsi l'ouverture politique et culturelle de la Bretagne d'avant l'An Mil. Dans les deux cas, ce tissu de rapports doit surtout sa solidité à l'introduction et à la diffusion du culte de saints réputés dans l'autre presqu'île. Ces phénomènes de dévotion s'affirment surtout par le biais de reliques ou manuscrits hagiographiques importés par des voyageurs, notamment des religieux. Il a d'ailleurs existé un groupe de scriptoria monastiques bretons, en particulier dans les abbayes majeures de Bretagne, dont la production représentait spécialement l'outil promoteur de desseins politiques affirmant le prestige des monastères mêmes, mais surtout de la Bretagne entière face au reste de l'Europe médiévale. La productions des ateliers de littérature hagiographique a permis de repérer un culte de saint Guénolé de Landévennec en Toscane, celui de saint Magloire de Dol et saint Modéran de Rennes en Emilie ou encore une dévotion à saint Malo à Rome. Bien que l'Italie ait exercé un attrait plus fort sur les Bretons, par rapport à l'intérêt des Italiens pour la région armoricaine, l'existence d'un culte de saint Marcellin pape établi à Redon permet de confirmer que ce réseau de relations s'étendait dans les deux directions

  • Titre traduit

    ˜The œrelationships between Italy and Brittany : (VI-XII century


  • Résumé

    The history of various Breton monasteries of the early Middle Ages allows us to understand the steps of the integration of Brittany inside the Carolingian organization. Reports of contacts between medieval Brittany and Italy reveal the existence of a network of strong relationships between the two peninsulas. For this reason it'has been possible to confirm the political and cultural opening of Brittany before the year 1000 AD. This network of relationships was very strong, for the most part, due to the introduction and the spread of worship of the two saints in each of the countries. These episodes of worship are establishe_ by relics or hagiographic manuscripts brought by religious travellers. Ln addition, a group of Breton monastic scriptoria existed particularly in the most significant abbeys of the region, whose production represented an instrument of promotion ofpolitical design that aimed to assert the status ofthese monasteries, especially of Brittany itself facing medieval Europe. The production ofthese centers ofhagiographic literature allowed for the discovery of the cult of Saint Guénolé of Landévennec in Tuscany, the cult of Saint Magloire of Dol and Sa1nt Modéran of Rennes in Emilia as well as Saint Malo worship in Rome. Although the Italic peninsula exp_enced a stronger attraction for the Bretons than that of the Italics for the Armoricane region, the existence of the cuIt 0 Saint Marcellino Pope, established in Redon, fully confirms that this network of relationships was truly symbiotic in nature

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (304 f.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 266-300. Index des noms

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2008/10

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008/REN2/0005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.