L’errance dans l’oeuvre de Meddeb entre islam, soufisme et Occident : lecture d’un interculturel du possible

par Zainal-Abidine Rahma

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Marc Gontard.

Soutenue en 2008

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Cette recherche propose une analyse du rapport interculturel entre l'islam et l’Occident à travers la thématique de l'errance dans l'oeuvre d’Abdelwahab Meddeb. Nous voulons montrer la corrélation entre l’errance et l’interculturalité, en nous nous appuyant sur trois axes dégagés dans l'oeuvre de Meddeb : l'autobiographie, l'écriture et l'islam et le soufisme. L'interculturalité est portée par le personnage même de l'auteur, à travers la double généalogie, arabo-musulmane et occidentale, et dont les deux pôles sont Ibn 'Arabi et Dante, ce qui nous conduit à examiner l’inscription autobiographique dans l'oeuvre de Meddeb sous le prisme de l'errance. Cette analyse nous a permis de relever l’hétérogénéité de cette autobiographie. En exhibant les multiples composantes de la personnalité du personnage de son oeuvre, Meddeb veut souligner que l'identité est composite et non monolithique, qu'elle n’est point figée, mais en devenir. La généalogie cosmopolite du personnage entraîne une écriture fondée sur l’errance. Il convient de voir, comment le récit circule entre plusieurs références ; linguistiques, culturelles et religieuses. Mû par sa double généalogie, le narrateur circule entre ses différentes appartenances, ses différentes références pour y puiser la matière et le matériau de son écriture. Cette porosité identitaire du personnage nous permet par exemple, d’analyser l'évocation du vin à l’aune de la mystique soufie. Enfin, nous proposons, à partir de l'oeuvre de Meddeb, une lecture de l'islam et du soufisme en rapport avec l’errance. A travers des exemples précis tirés de l'oeuvre de Meddeb et des textes coranique et soufis nous avons observé que la religion mahométane et sa mystique sont nourries dès leurs racines par la sève de l'errance, de la cosmogonie aux pratiques rituelles, tout converge vers l'errance. Étant bâtis donc dans et autour de l’errance, l'islam et le soufisme, sont prédisposés à l’épreuve de l'interculturel

  • Titre traduit

    Wandering in Meddeb's works at the crossing of Islam, sufism and western culture : Reading of the interculture that could be


  • Résumé

    This paper will examine the intercultural link between Islam and the West through the notion of wandering in Abdelwahab Meddeb’s work. The correlation between “errance” and interculturality will be explored under three perspectives taken from Meddeb’s work: autobiography, writing and tasawwuf. The very author personifies interculturality with his dual-genealogy, Arab-Muslim and Western. His two centers are Ibn ‘Arabi and Dante, hence the interest of the autobiographic inscription and the notion of “errance” in his work. This perspective reveals the heterogeneity of this autobiography. Meddeb exhibits the multiple components of his character’s personality and thereby underlines how the essence of identity evokes mixed origins. Identity is not qualified as monolithic but rather as becoming and moving. The character’s cosmopolite genealogy leads to the inscription of “errance” in the writing process. How does the narrative evolve through linguistic, cultural and religious references? Driven by his dual-genealogy, the narrator draws his writing material from his different senses of belonging and references. For instance, the character’s porous identity enables us to analyze the evocation of wine at the standpoint of mystic Sufism. A reading of Islam and Sufism will finally be offered in relation with “errance”. Precise examples taken from Meddeb’s work as well as texts from Sufism and the Koran demonstrate how “errance” fills the Mahometan religion. From cosmogony to concrete rituals, all seems to converge towards “errance”. Therefore built within and around “errance”, Islam and Sufism seem particularly adapted to the trial of interculturality

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (460 f.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 435-453

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2008/2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008/REN2/0001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.