Génération automatique de tests pour modèles avec variables ou récursivité

par Camille Constant

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Thierry Jéron.

Soutenue en 2008

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Nous nous intéressons dans ce document à la génération automatique de tests de conformité pour des implémentations réactives. Nous nous attachons dans un premier temps à étendre la méthode de génération de tests, basée sur la théorie du test de conformité à la ioco, en reliant trois niveaux de description (propriétés, spécification et implémentation). Nous combinons pour cela vérification formelle et test de conformité. Nous obtenons ainsi, lors de l'exécution du cas de test sur l'implémentation, des verdicts pouvant indiquer la non-conformité de l'implémentation, mais également la satisfaction/violation de la propriété par l'implémentation et/ou la spécification. Nous étendons dans un deuxième temps la génération de tests par l'expressivité du modèle de spécification en nous intéressant aux spécifications interprocédurales récursives. Notre méthode est basée sur une analyse exacte de co-accessibilité permettant de décider si et comment un objectif de test pourra être atteint. Cependant, l'incapacité des cas de test récursifs à connaître leur propre pile d'exécution ne permet pas d'utiliser la totalité des résultats de l'analyse. Nous discutons de ce problème d'observation partielle et de ses conséquences puis nous proposons un moyen de minimiser son impact. Enfin, nous expérimentons ces méthodes de génération de tests sur quelques exemples et une étude de cas.

  • Titre traduit

    Automatic test generation for models with variables or recursivity


  • Résumé

    This thesis adresses the problem of automatic test case generation for testing the conformance of a reactive implementation. We first propose a methodology which extends the testing theory based on the ioco conformance relation by distinguishing three levels of description: properties, specification and implementation. The methogology integrates verification and conformance testing. The execution of the generated test cases on the implementation allows detecting conformance violations between implementation and specification, but also violation/satisfaction of the properties by the implementation or the specification. Secondly, we introduce a more expressive specification model: recursive interprocedural specifications. The test generation method we propose is based on coreachability analysis, which allows deciding whether and how the test purpose can still be satisfied. However, although it is possible to carry out an exact analysis, the inability of test cases to inspect their own stack prevents them from fully using the coreachability information. We discuss this partial observation problem, its consequences, and how to minimise its impact. Finally, we experiment these methods of test generation on several examples and a case study.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 161-169

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2008/81
  • Bibliothèque : Centre de recherche INRIA Rennes - Bretagne Atlantique. Service IST.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : I.6 - CON
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.