Les infections à influenzavirus de sous-types H5 chez des canards domestiques : étude des possibilités de prévention par la vaccination avec des pseudoparticules virales

par Anne Prel

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Véronique Jestin et de Ghislaine Le Gall-Reculé.

Soutenue en 2008

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les influenzavirus aviaires faiblement pathogènes (LPAI) de sous-types H5 et H7 peuvent après mutation devenir hautement pathogènes (HP) et avoir de graves conséquences en santé publique et animale. Les canards ont un rôle essentiel dans la transmission des LPAI, il est donc primordial de contrôler et d’empêcher la circulation des LPAI chez cette espèce. Parmi les vaccins recombinants ou inactivés évalués chez le canard, aucune donnée n’existe concernant la protection offerte vis-à-vis des LPAI H5. Nous avons généré un baculovirus triple recombinant permettant l’expression des protéines HA, NA et M. La protection offerte par un lysat de cellules exprimant les 3 protéines recombinantes a été évaluée chez des canards de Barbarie après infection par le LPAI H5N3 homologue. Une diminution significative de l’excrétion virale cloacale et un retard du pic d’excrétion virale trachéale ont été observés. Pour optimiser la formation de VLPs, le plasmide triple recombinant a été modifié. Les VLPs présentent à leur surface des protéines HA et NA biologiquement actives et antigéniques. Un baculovirus quadruple recombinant a été généré en ajoutant le gène M2 et la formation de VLPs a été confirmée. Le pouvoir vaccinant des deux types de VLPs devra être évalué.

  • Titre traduit

    H5 influenzavirus infections in domestic ducks : study of the protection afforded by vaccination using virus-like particles


  • Résumé

    H5 and H7 low pathogenic avian influenza (LPAI) viruses can mutate into highly pathogenic (HP) and lead to serious problems in both animal and public health. Domestic ducks playing a pivotal role in the transmission cycle of H5 LPAI viruses, it’s essential to control and prevent the circulation and spread of these viruses in this species. A few inactivated and recombinant vaccines have been assessed in ducks, mainly for preventing HP H5N1 influenzavirus. Nevertheless, H5 LPAI virus duck vaccination is poorly documented. We generated a triple recombinant baculovirus allowing the expression of HA, NA and M proteins. The protection afforded by cell lysate expressing three recombinant proteins was assessed in Muscovy ducks against H5N3 LP virus challenge. A significant decrease of cloacal shedding and a delayed peak of tracheal shedding were observed. To improve the VLPs formation, triple recombinant plasmid was modified. HA and NA were present on the VLPs surface and were biologically active and antigenic. A quadruple recombinant baculovirus was generated by adding the M2 gene, and VLPs formation was confirmed. The protection afforded by the two types of VLPs will have to be evaluated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 130-144

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2008/58
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.