Études et principes de conception d'une machine langage Java : le processeur bytecode

par Claude Vittoria

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Banâtre.

Soutenue en 2008

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La démocratisation d'Internet facilite aujourd'hui le téléchargement des applications. Mais en contrepartie, le risque de corruption de ces applications à des fins malveillantes peut mettre en péril l'intégrité du système qui les exécute et la sécurité des données. Le langage Java apporte des propriétés telles que la vérification de l'intégrité du code, et la sûreté d'exécution des applications pour palier à ces risques. Nous avons cherché à utiliser le langage Java pour construire une plateforme minimale dédiée à son exécution : le processeur bytecode. Nous avons isolé les éléments manquants au sein d'une JVM pour écrire un système d'exploitation, tel l'impossibilité de manipuler nativement des ressources matérielles, ainsi que les fonctionnalités déjà présentes, nécessaires au fonctionnement d'un système d'exploitation, et donc dépendantes d'une implémentation spécifique, comme la  gestion de flots d'exécution.

  • Titre traduit

    Studies and design of a Java machine-language-like : the bytecode processor


  • Résumé

    Nowadays the democratization of the Internet facilitates the downloading of applications. However, the risk of corruption of these applications with malicious intents could affect the integrity of the system that executes them and data security. The Java language provides properties such as checking the integrity of the code, and safety enforcement applications to prevent these risks. We tried to use the Java language to build a minimum platform dedicated to enforce the bytecode processor. We isolated the missing elements in a JVM to write an operating system, such as the inability to handle natively material resources, as well as the features already provided and required by an operating system, and therefore dependent on a specific implementation, such as managing workflows.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (185 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 182-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2008/32
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.