Vers un modèle de la chaîne auditive humaine dans le traitement de l’enveloppe temporelle

par Pierre Dugué

Thèse de doctorat en Traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de Régine Le Bouquin Jeannès.

Soutenue en 2008

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce travail concerne le traitement par la chaîne auditive de l’enveloppe temporelle, i. E. Les fluctuations d’amplitude de fréquence inférieure à quelques dizaines de Hertz dont la perception est liée à l’intelligibilité du signal. Un modèle physiologiquement réaliste du traitement de cette enveloppe par la chaîne auditive est proposé. Il comporte deux parties : la première, de l’oreille externe au colliculus inférieur, génère des réponses unitaires, la seconde, du corps genouillé médian au cortex auditif primaire, des réponses de populations de neurones. Au-delà des indices de performance de validation couramment utilisés dans la littérature, de nouveaux indices sont introduits et validés. Les réponses à la modulation d’amplitude mesurées dans les principaux centres de traitement, notamment au niveau du cortex auditif primaire de sujets humains, sont effectivement reproduites en termes de fonctions de transfert de la modulation.

  • Titre traduit

    Toward a human auditory pathway model of temporal envelope processing


  • Résumé

    This work is aimed at studying the auditory perception of sound temporal envelope, i. E. The amplitude fluctuations whose frequency is lower than about fifty Hertz, this envelope being closely related to speech intelligibility. A physiological model of the temporal envelope processing is proposed. It is composed of two parts : the first one, from the outer ear to the inferior colliculus, generates unitary responses and the second one, from the medial geniculate body to the primary auditory cortex, neural populations responses. In addition to indices frequently used in the literature, two new indices are proposed and validated. Responses to amplitude modulation measured in the main processing centres of the temporal envelope, particularly in the human primary auditory cortex, are effectively reproduced in terms of modulation transfer functions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 165-182

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2008/24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.