Traitement de solutions modèles du lait par des membranes de nanofiltration et d’osmose inverse

par Hatim El Khabbaze

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Bernard Chaufer et de Kacem El Kacemi.

Soutenue en 2008

à Rennes 1 en cotutelle avec l'Université Mohammed V-Agdal (Rabat, Maroc) .


  • Résumé

    Les diminutions de flux de membranes d’osmose inverse et de nanofiltration dépendent de l’augmentation de la pression osmotique et/ou du colmatage. Pour comparer leur contribution relative on introduit les pertes de flux ≜Josm et ≜Jf. Lors de la filtration de lactosérum, de lait écrémé et de solutions modèles (ultrafiltrat lait, protéines solubles) les pertes ≜Josm sont supérieures à ≜Jf (colmatage) à des pressions ≤ 15 bar lorsque le flux limite de l’osmose inverse est atteint  (20-25 bar) ; en nanofiltration, le facteur est de 2 fois au minimum. De plus en mode concentration continue, en raison d’une polarisation de concentration (convection) plus forte de la membrane de nanofiltration la pression osmotique à la paroi devient supérieure à celle de l’osmose inverse. Ces éléments permettront la gestion du procédé de concentration pour éviter notamment la précipitation du lactose dans la couche limite à la paroi de la membrane.

  • Titre traduit

    Treatment of milk model solutions with nanofiltration and reverse osmosis membranes


  • Résumé

    Flux decline of reverse osmosis and nanofiltration membranes depend on increase of osmotic pressure and/or fouling. In order to compare their relative roles, flux declines ≜Josm et ≜Jf. Were proposed. Runs with whey, skimmed milk and model solutions (milk ultrafiltrate, soluble proteins) show that flux losses ≜Josm were higher than ≜Jf (fouling) at pressures ≤ 15 bar or equal when reverse osmosis limiting flux was reached (20-25 bar) ; for nanofiltration, this ratio was 2 fold at least. Moreover, in continuous concentration mode, osmotic pressure at the nanofiltration membrane wall became higher than that of reverse osmosis due to an enhanced concentration polarisation (convection). These effects should permit a better process prediction with a prevention of lactose precipitation at the membrane wall.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-166

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2008/9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.