Le contractualisme international : défis, portée et limites d’un cadre théorique

par Ludovic Chevalier

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Catherine Colliot-Thélène et de Daniel M. Weinstock.

Soutenue en 2008

à Rennes 1 en cotutelle avec l'Université de Montréal .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de montrer sur quelles bases il faut penser la question du contractualisme international. La première partie offre une mise en perspective historique. La seconde partie consiste en l’étude de deux ouvrages majeurs : A Theory of Justice, de John Rawls, et Morals By Agreement, de David Gauthier, effectuée en référence à des auteurs prenant position dans le débat autour du concept de contrat social. Le débat se poursuit avec la perspective dite cosmopolitique, dont Charles Beitz est l’un des plus éminents représentants. Après avoir établi que les intérêts des États et ceux des individus ne peuvent être servis dans une situation internationale proche de l’état de nature, le chapitre de conclusion précise que, dans la période où les risques environnementaux du fait de l’homme sont majeurs, la démarche contractualiste est appropriée pour élaborer les réponses indispensables.

  • Titre traduit

    International Contractualism : challenges, Scope and Limits of a Theoretical Framework


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to demonstrate on which bases the question of international contractualism has to be thought. The first part offers a historical perspective. The second part consists of the study of two major works : A Theory of Justice, by John Rawls, and Morals By Agreement, by David Gauthier. These works are examined in the light of authors who took a stand in the debate and focus on the concept of social contract. The debate is then taken up from a cosmopolitan point of view, of which Charles Beitz is one of the most eminent figures. After establishing that the interests of states and individuals cannot be properly handled in an international situation that approximates the state of nature, the concluding chapter explains that in the context of major environmental risks caused by humanity, an adequate contractualist approach provides the needed answers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVIII-324 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [309]-324

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TAP RENNES 2008/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.