Mémoire immigrée et politique : les Kurdes de Turquie en France

par Laurenn Guyot

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Philippe Portier.

Soutenue en 2008

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les populations immigrées traversent des difficultés mémorielles inhérentes à leur déracinement. Les immigrés arrivent avec un passé qui pèse sur leur présent et sur leurs perceptions du futur et la dynamique propre à une mémoire immigrée peut influer sur leur intégration. L'étude de l'évolution mémorielle d'un groupe immigré pourrait éclairer le maintien constaté de ses particularités identitaires, son attachement exacerbé au territoire quitté et le développement d'un "nationalisme à longue distance". Certains membres de la communauté kurde de Turquie installée en France seront donc abordés à la lumière de leur relation au passé. L'ambition de ce travail est de saisir l'impact de trois facteurs sur l'évolution de la mémoire collective : la vie en France et le fardeau de la nostalgie ; la relation avec la France et les enjeux de reconnaissance ; le poids d'une culture de guerre importée sur le territoire d'acceuil et l'influence du PKK.

  • Titre traduit

    Immigrated memory and politics : the Kurds from Turkey living in France


  • Résumé

    More than economical and political issues, immigrated populations experience a troubled mémory due to their exile. Immigrants arrive with a past and its weight must be assessed in order to undestand their present. Here, their integration is considered as dependant on perception of the past. Researching memory evolution could shed a different light on the perpetuation of their particularities, their link to the land fled from and their "long-distance nationalism". These phenomena could be linked to the complexity of their grief process. The Kurdish community of Turkish origin settled in France will thereforebe studied in the light of its relation to the past. Three factors have an impact on the evolution of its collective memory : its life in France in itself and the weight of nostalgia ; its relation with France and the issue raised by a strong desire for recognition ; the burden represented by a "war culture" that has been importated in its host country and the influence of the PKK

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (828 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 799-812. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Science Po Lille-Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 325.44 GUY
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN2008/9/1
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN2008/9/2
  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 1504 GUY

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1201-2008-3
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.