Etude de l’évolution des propriétés mécaniques de matériaux amylacés par sélection et/ou modifications structurales dirigées

par Damien Monnet

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Christophe Bliard.

Soutenue en 2008

à Reims .


  • Résumé

    L’objectif de ce travail est la réalisation de nouveaux matériaux amylacés présentant des propriétés mécaniques à rupture améliorées. L’intérêt de travail réside dans le choix de modifications structurales dirigées originales pour l’obtention de ces nouveaux matériaux. Les voies proposées sont d’une part la sélection des longues macromolécules au sein d’amidons, le rallongement chimique via des réactions de couplage par diamination réductrice et enfin l’élagage enzymatique permettant de diminuer le degré de ramification de l’amylopectine. La sélection directe des macromolécules les plus longues sur différents amidons gélatinisés s’est révélée difficile à mettre en œuvre tandis que le tamisage à sec a permis de mettre en évidence, pour certaines espèces, une relation entre la taille des grains et celle des macromolécules qui le composent. Les différentes modifications apportées à l’amidon de blé ont permis d’engendrer une augmentation de l’allongement à rupture avec ,dans certains cas, le maintien de la contrainte à rupture. Par ailleurs, l’élagage enzymatique a mis en évidence une orientation des macromolécules lors de la mise en forme des matériaux ainsi qu’une stabilité de leurs propriétés mécaniques dans le temps

  • Titre traduit

    Study of the evolution of mechanical properties for amylated materials by selection and/or controlled structural modifications


  • Résumé

    The aim of this study was the achievement of new starch based-materials with enhanced ultimate mechanical properties. The interest of this work was in the choice of unusual structural modifications to obtain these new materials. The different ways were first the selection of the longest macromolecules from different starches then the chemical lengthening by reductive amination coupling and finally the enzymatic pruning leading to the reduction of the networking degree of amylopectine. An immediate selection of the longest macromolecules from gelatinised starches was finally difficult to carry out whereas a dried sieving bring to light for some species a relationship between the granule size and the size of its macromolecules. All the transformations done on wheat starch afforded to a notable modification of the mechanical behaviour of the new materials with an improvement of ultimate strain and in some cases no changes for ultimate strength. In addition enzymatic pruning showed a orientation property for the materials during the extrusion and the stability of their ultimate mechanical properties during the ageing

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (180p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 170-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 08REIMS030
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08REIMS030Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.