Effets de fongicides anti-Botrytis sur les organes végétatifs et reproducteurs de la vigne

par Anne-Noëlle Petit

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie végétales

Sous la direction de Christophe Clément et de Nathalie Vaillant-Gaveau.

Soutenue en 2008

à Reims .


  • Résumé

    Au vignoble, l’utilisation de fongicides est indispensable pour lutter contre la pourriture grise, causée par le pathogène Botrytis cinerea. L’application de fongicides anti-Botrytis est recommandée à trois stades de développement de la vigne : fin floraison (stade A), fermeture de la grappe (stade B) et début véraison (stade C). Parmi ces fongicides, le fludioxonil et le fenhexamid, qui appartiennent à des familles chimiques différentes, sont couramment utilisés. Dans un objectif de limitation d’emploi des pesticides, il est nécessaire de mieux connaître les effets de ces produits sur la physiologie de la plante. L’impact de ces fongicides anti-Botrytis a donc été évalué à la fois sur les organes végétatifs et reproducteurs de la vigne. En effet, les organes végétatifs, par leur activité photosynthétique, assurent la nutrition nécessaire à la croissance de la plante. Concernant les organes reproducteurs, leur développement va déterminer le rendement. La photosynthèse a donc été utilisée comme paramètre physiologique afin d’étudier le stress provoqué par les fongicides sur les organes végétatifs. Les réponses de défense ont également été évaluées puisque le stress chimique, généré par les traitements anti-Botrytis, pourrait activer ces réponses. Concernant les effets des fongicides sur les organes reproducteurs, des facteurs pouvant influencer leur efficacité ont été évalués : (i) le stade de traitement, (ii) le mode d’action du fongicide, (iii) la pression de sélection exercée par les fongicides sur le pathogène et enfin (iv) les réponses de défense de la vigne

  • Titre traduit

    Effects of fungicides on vegetative and reproductive organs of grapevine


  • Résumé

    In the vineyard, the use of fungicides is necessary to control grey mould caused by the phytopathogenic Botrytis cinerea. Three applications of botryticides are recommended: at the end of flowering (stage A), at bunch closure (stage B), and at the beginning of berry ripening (stage C). Fludioxonil and fenhexamid belong to two different chemical classes and are commonly used as botryticides. To reduce pesticide use, it’s necessary to improve the knowledge about chemical effects on plant physiology. Therefore, effects of these botryticides have been evaluated on grapevine vegetative and reproductive organs. Indeed, photosynthesis performed in vegetative organs provides the energy and structural substrates for plant growth. Considering reproductive organs, their development is related to the yield. Therefore, the photosynthesis was used as a physiological parameter to study stress caused by fungicides on vegetative organs. Plant defense responses have also been analysed because chemical stress induced by botryticides could activate these responses. Considering the fungicide effects on reproductive organs, various factors which could influence their efficacy were followed: (i) treatment stage, (ii) fungicide mode of action, (iii) selection pressure exerted by fungicides on B. Cinerea and (iv) grapevine defense responses

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1vol. (131p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.101-124

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 08REIMS008
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08REIMS008bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.