Distribution, rôle et régulation du CRI (CD35, récepteur pour le C3b/C4b) érythrocytaire. Analyse de dépôts érythrocytaires de fractions du complément

par Aymric Kisserli

Thèse de doctorat en Médecine. Immunologie

Sous la direction de Jacques Cohen.

Soutenue en 2008

à Reims .

  • Titre traduit

    Distribution, role and regulation of erythrocyte CR1 (CD35, the C3b/C4b receptor). Analysis of erythrocyte deposition of complement fragments


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    @CR1 (CD35, récepteur pour le C3b/C4b) est une glycoprotéine transmembranaire présente sur de nombreux types cellulaires. Son rôle principal à la surface des érythrocytes (E) est le transport des complexes immuns vers le foie et la rate où ils sont éliminés. Nous avons montré que le Macaque rhésus (Macaca mulatta, MM) exprime un CR1 équivalent à celui de l’Homme en taille, en densité et réparti en bouquets. Ce CR1 présente des polymorphismes allotypiques. Il exprime aussi un CR1 plus court (CR1like, CR1L), plus abondant, plus diffus, à ancrage glycophosphatidylinositol. Nous avons décrit des polymorphismes de la région Sla de CR1 impliquée dans les phénomènes d'adhérence inter-érythrocytaire entre les E parasités par P. Falciparum et les E sains chez 12 espèces de primates. Ils ne protègent pas les E de MM contre la formation des rosettes avec des E humains parasités. Nous avons séquencé les promoteurs de CR1 et CR1L de MM (MCR1, MCR1L). AML1 activateur de CR1 humain est présent dans MCR1 mais absent de MCR1L. Ets et MZF1 sont conservés. Nous avons identifié un polymorphisme allèlique (délétion de 18 nucléotides) dans CR1L humain. Nous avons étudié le dépôt de C4d érythrocytaire (EC4d) de transplantés rénaux concomitamment à l'analyse de la biopsie du greffon. Il existe une relation entre le EC4d et le marquage diffus C4d des capillaires péritubulaires du greffon ; et entre le EC4d et les lésions histologiques retrouvées en situation de rejet aigu humoral. Le EC4d offre un intérêt pour le diagnostic et le suivi des rejets en transplantation rénale. Le mécanisme des dépôts de C4d reste à élucider. L’activation de la voie classique du complément ne semble pas impliqué.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 232f.
  • Annexes : Bibliogr. f.204-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SATHM08204
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.