La géographie dans la Bibliothèque de Photios : le cas d'Agatharchide

par Stefano Micunco

Thèse de doctorat en Sciences de l'Antiquité

Sous la direction de Didier Marcotte et de Luciano Canfora.


  • Résumé

    La présente thèse a pour objet la Bibliothèque de Photios de Constantinople (IXe siècle), recueil hétérogène de notices bio-bibliographiques et d’extraits d’auteurs. On approfondit l’intérêt géographique qui se manifeste dans de nombreux chapitres de cet ouvrage, et particulièrement dans les chapitres 213 et 250, qui portent sur Agatharchide de Cnide (IIe av. J. -Ch. ) et sur son traité Sur la Mer Rouge. Ce travail s’articule en trois parties. La première est une introduction à Agatharchide et à sa production (on s’occupe surtout de l’Asie de cet auteur et de son rôle de source pour Diodore de Sicile). La deuxième porte sur le texte : on y trouvera la traduction des chapitres 213 et 250 (il s’agit de la première traduction en langue italienne depuis celle de G. Compagnoni en 1836) et une mise en synopsis des extraits par Photios du livre V du traité Sur la Mer Rouge et du réemploi des mêmes matériaux par Diodore de Sicile (Bibliothèque historique, livre III). La troisième partie expose les résultats de ce travail : une étude de la géographie comme discipline, à partir d’une recherche sur les premières attestations du mot grec geographia et sur son évolution ; une évaluation de l’intérêt porté par Photios à la matière géographique ; une analyse de la structure de la Bibliothèque fondée sur les données de la synopsis. La nature du chapitre 250 permet de jeter la lumière sur le vrai caractère des notes de lecture de la Bibliothèque : il ne s’agit pas simplement d’informations et d’extraits inertes, mais de matériaux jaillis d’une activité d’enseignement, la composition desquels a fait l’objet de l’activité d’étude de Photios pendant toute sa vie.

  • Titre traduit

    Geography in photius' Bibliotheca : the case of Agatharchides


  • Résumé

    This thesis concerns the Bibliotheca of Photius of Constantinople (IX A. D. ), an heterogeneous collection of bio-bibliographical notes and extracts from Greek authors. We have studied the geographical interest coming out in many chapters of this work, and particularly in chapters 213 and 250, regarding Agatharchides of Cnidus (II B. C. ) and his treaty On the Erythraean Sea. Our work articulates in three parts. The first one is an introduction to Agatharchides and to its production (we have drown attention especially on the Asia of this author and on its role of source for Diodorus of Sicily). The second part deals with the text: it consists of an Italian translation of chapters 213 and 250 (the first one since that of G. Compagnoni, 1836) and a synopsis between Photius’ extracts of the work On the Erythraean Sea, book V and Diodorus’ reuse of the same materials (Bibliotheca Historica, book III). The third part exposes the results of this work: a study of geography as a discipline, based on a research on the first occurrences of the Greek word geographia and on its evolution; an examination of Photius’ interest in geographical subjects; an analysis of the structure of the Bibliotheca based on the data of the synopsis. The nature of chapter 250 allows to cast the light on the real nature of the reading notes composing the Bibliotheca: they are not simply pieces of information and mere extracts, but most of all they are materials coming from a teaching activity, whose composition is the result of a lifetime of study.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (512 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 487-509. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.