La supranationalité judiciaire dans le cadre de l'OHADA : étude à la lumière du système des communautés européennes

par Henri Tchantchou

Thèse de doctorat en Droit communautaire

Sous la direction de Denis Rochard.


  • Résumé

    En 1993, 16 Etats africains ont conclu un Traité dit de l'OHADA, afin de simplifier et uniformiser leur Droit des affaires. L'unification normative s'est accompagnée d'une harmonisation juridictionnelle étayée dans le concept de supranationalité judiciaire. Selon cette règle, les juridictions nationales de fond des Etats membres de l'Organisation statuent en premier et deuxième ressorts, à charge de pourvoi en cassation devant une cour communautaire appelée Cour Commune de Justice et d'Arbitrage. Il y a ainsi dépassement du genre de rapport existant entre la CJCE et les juridictions des Etats membres de l'Union européenne, essentiellement basé sur un dialogue par voie de renvoi préjudiciel en interprétation des normes. Mais, la pertinence et la cohérence du système OHADA apparaissent parfois problématiques. C'est pourquoi, en explorant le principe de supranationalité judiciaire OHADA, la présente thèse essaie, sur les plans actuel et prospectif, d'en élaborer une théorie générale.

  • Titre traduit

    Judicial supranationality within the set-up of OHADA : studies enlightened by the system of the European communities


  • Résumé

    In 1993, 16 African States concluded a Treaty called OHADA in other to simplify and standardize their business law. The normative unification was accompanied by a judicial harmonization supported in the principle of judicial supranationality. This rule holds that excepting supreme courts, the national jurisdictions of the member states should enact in first and second ressorts, under the control of the Common Court of Justice and Arbitration, which ultimately sits as third degree of jurisdiction. The system therefore overtakes the existing relationship between the CJEC and the jurisdictions of the member states of the European Union, which essentially consists in a dialogue through the mechanism of the prejudicial return in interpretation of the community norms. Nevertheless, the consistency of the OHADA system sometimes appears problematic. It is why, while explaining and criticizing the OHADA judicial supranationality, the present thesis tried to elaborate a general theory of it.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par L'Harmattan à Paris

La supranationalité judiciaire dans le cadre de l'OHADA : étude à la lumière du système des communautés européennes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (446 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 366-397. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Droit-Economie-Gestion.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/TCH
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1181-2008-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : La supranationalité judiciaire dans le cadre de l'OHADA : étude à la lumière du système des communautés européennes
  • Détails : 1 vol. (367 p.)
  • ISBN : 978-2-296-09184-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [273]-305. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.