Etude comparative de deux ionophores carboxyliques chez la volaille : apport de la modélisation pharmacocinétique basée sur la physiologie

par Jérôme Henri

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Jean-Michel Maixent.


  • Résumé

    Les ionophores carboxyliques utilisés comme additifs anticoccidiens dans l’alimentation des volailles sont actuellement en cours de réévaluation, pour l’Autorité européenne de sécurité sanitaire des aliments, afin d’en évaluer le risque pour le consommateur. Ce travail a contribué à l’évaluation de la pharmacocinétique du monensin chez le poulet et le dindon et de la salinomycine chez le poulet, afin de pouvoir établir quelques généralités concernant les ionophores carboxyliques chez la volaille. Les trois exemples pris comme sujet d’étude lors de cette thèse ont montré une faible biodisponibilité orale et une élimination rapide conduisant à un temps d’attente calculé qui ne dépasse pas 22 heures. Lors de ces travaux, des expérimentations in vitro et in vivo ont également servi à affecter des valeurs aux paramètres permettant d’implémenter un modèle pharmacocinétique basé sur la physiologie. Ce modèle a été appliqué au couple poulet-monensin. Un modèle physiologique du monensin chez le poulet a donc été testé. Les simulations de ce modèle reproduisent les concentrations observées après administration unique par voie intraveineuse ou orale, mais surestiment les concentrations après administrations orales répétées via l’aliment supplémenté.

  • Titre traduit

    Comparative study of two carboxylic ionophores in poultry, contribution of the physiologically based pharmacokinetic modeling


  • Résumé

    Carboxylic ionophores used as anticoccidial additives in poultry feed are currently under reevaluation by the European food safety authority in order to assess the safety of the consumer. This work has contributed to the knowledge of pharmacokinetics of monensin in chickens and turkeys and salinomycin in chickens in order to establish some generalities about carboxylic ionophores in poultry. The three examples taken as experimental subject during this thesis have shown a low oral bioavaibility and a rapid elimination driving to a calculated withdrawal period of less than 22 hours in any case. During these works, in vitro and in vivo experiments were used to attribute values to parameters allowing to implement a physiologically based pharmacokinetic model. A physiological model of monensin in chickens has then been tested. Simulations of this model reproduce concentrations observed after a single administration by intravenous or oral route but overestimate concentrations after repeated oral administrations in the supplemented food.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 268 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.