L'impact du changement technique endogène sur les politiques climatiques

par Olivier Sassi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Charles Hourcade.

Soutenue le 21-11-2008

à Paris Est , dans le cadre de Ville et Environnement , en partenariat avec Centre international de recherche sur l'environnement et le développement (laboratoire) , CIRED - Centre International de Recherche sur l'Environnement et le Développement (laboratoire) et de CIRED - Centre International de Recherche sur l'Environnement et le Développement (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre-Noël Giraud.

Le jury était composé de Jean-Charles Hourcade, Pierre-Noël Giraud, Michel Colombier, Patrick Criqui, Sylviane Gastaldo.

Les rapporteurs étaient Michel Colombier, Patrick Criqui.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la modélisation économique des politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Nous explorons, avec un modèle hybride, les conséquences du passage d'une économie du changement climatique sous tendue par une vision exogène du progrès technique à un cadre où il est induit par l'ensemble des signaux économiques. Les résultats soulignent les risques de bifurcation vers des trajectoires de référence très intensives en carbone. Les scénarios avec politiques climatiques démontrent l'existence d'un écart entre l'optimisme qui était attaché à l'induction du progrès technique par les politiques climatiques et les résultats que nous obtenons. Cette thèse propose enfin de concevoir les politiques climatiques plus comme une articulation de mesures spécifiques que comme le déploiement d'un unique signal prix. Nous démontrons qu'une mise en cohérence des politiques d'infrastructures de transport avec l'objectif climatique permet de réduire fortement son coût

  • Titre traduit

    The impact of endogenous technical change on climate policies


  • Résumé

    This thesis concerns the economic modelling of the politics of reduction of greenhouse gas emissions. We explore, with a hybrid model, the consequences of the passage of an economy of the climate change under tightened by an exogenous vision of the technical progress at a frame where it is led by all the economic signals. The results underline the risks of fork towards very intensive reference trajectories in carbon. The scenarios with climatic politicsdemonstrate the existence of a gap enter the optimism which was attached to the induction of the technical progress by the climatic politics and the results which we obtain. This thesis suggests finally conceiving the climatic politics more as a joint of specific measures than as


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.