La rente foncière à Pistoia (11e-12e siècle) : pratiques notariales et histoire économique

par Emmanuel Huertas

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Laurent Feller.

Soutenue le 14-11-2008

à Paris Est , dans le cadre de Entreprise, Travail, Emploi , en partenariat avec Analyse Comparée des Pouvoirs (ACP) (laboratoire) .

Le jury était composé de Monique Bourin, Paolo Cammarosano, Laurent Feller, François Menant, Geneviève Thierry, Chris Wickham.

Les rapporteurs étaient Monique Bourin, Paolo Cammarosano.


  • Résumé

    L’ambition théorique de ce travail est de comprendre comment les revenus périodiques tirés de la terre sont devenus, au coeur du Moyen Age, l’objet de transactions économiques. Le marché des rentes foncières, observé à Pistoia (Toscane) au 12e siècle, commercialise des richesses devenues immatérielles. Une étude des pratiques notariales a montré comment leurs actes sont progressivement modifiés pour enregistrer ces nouvelles transactions. De plus, la théorie juridique du « domaine divisé » en redéfinissant durablement les droits du tenancier sur sa tenure établit de fait une autonomie conceptuelle de la rente foncière. Une analyse économique de la valeur de la rente et de son rendement a été ensuite proposée. Enfin, les formes de contrôle politique qui s’élaborent dans le dernier tiers du 12e siècle tendent à montrer que la commune de Pistoia entend jouer un rôle central dans la circulation de cette nouvelle richesse économique qui est à l’origine du marché obligataire occidental

  • Titre traduit

    The land rent in Pistoia (11th-12th century) : notarial practices and economic history


  • Résumé

    The theoretical aim of this work is to analyze how the land periodical revenues became, in the heart of the Middle Ages, the object of economic transactions. The market of land rents, observed in Pistoia (Tuscany) during the 12th century, witnesses the introduction into the economic market of a sort of immaterial wealth. A study of notarial practices showed how legal documents have been progressively modified to record these new transactions. Furthermore, the juridical theory of the « divided property » while redefining the rights of the landlord on his property established a conceptual autonomy of the land rent. Consequently, an economic analysis of the rent value and its output have been proposed. Finally, the forms of political control elaborated during the last third of the 12th century tend to point out the important part the commune of Pistoia meant to play in the circulation of this new economic wealth which is at the origin of the western bond market


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.