Etude de la réactivité de composites à matrice céramique à haute température

par Sébastien Wery

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Francis Teyssandier.

Soutenue en 2011

à Perpignan , dans le cadre de École doctorale Énergie environnement (Perpignan) .

  • Titre traduit

    Study of the reactivity of ceramic matrix composites at high temperature


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les composites à matrice céramique (CMC) trouvent des applications croissantes dans le domaine de l'aéronautique en raison de leurs propriétés exceptionnelles (caractère réfractaire, inertie chimique, haute ténacité, etc. ) Des matrices multiséquencées autocicatrisantes ont été conçues grâce à l'incorporation de bore dans la formulation chimique qui permet la formation d'une phase borosilicaté par oxydation dès les basses températures. Des études fondamentales (modélisation thermodynamique) couplée à des études expérimentales (mouillabilité) ont été réalisées afin de mieux comprendre les mécanismes réactifs responsables des variations de durée de vie des CMC. La thermodynamique permet de comprendre les interactions physicochimiques responsables de la volatilisation de B203(s) et de connaître les différentes phases qui peuvent être formées en fonction des conditions opératoires. L'étude des systèmes Si-B-C, B-C-O-Si, B-Si et SiO2-B2O3 montre que les phases borées se vaporisent à cause de l'hydratation rapide des composés riches en B203 qui sont formés dès 600°c. La réactivité du verre avec la matrice ou les renforts peut être étudiée de manière dynamique par mouillage réactif. Deux dispositifs expérimentaux (parois chaudes et parois froides) ont été conçus et réalisés au laboratoire. Les 400 essais réalisés ont permis de mettre en évidence la réactivé interfaciale entre la phase auto-cicatrisante et les constituants de la matrice auto-cicatrisante. Le comportement des systèmes étudiés est fonction d'un grand nombre de facteurs, parmi lesquels, la composition du verre, son procédé d'élaboration ou encore la température et l'atmosphère de travail

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-216

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2008 WER
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.