L'autorité maritale dans les doctrines musulmanes contemporaines et les droits positifs iranien et marocain

par Bahieh Agahi-Alaoui

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de François-Paul Blanc.

Soutenue en 2008

à Perpignan .


  • Résumé

    L’autorité maritale dans les doctrines musulmanes contemporaines et les droits positifs iranien et marocain est le fruit d’interprétation divergente de l’Islam. Divers courants de pensée ont contribué positivement ou négativement dans l’évolution du statut juridique de la femme mariée. La première partie qui porte sur les doctrines musulmanes contemporaines, tente de montrer les fondements de l’autorité maritale qui justifient aux yeux de ses partisans le maintien de la qualité de chef de famille et ses prérogatives, et la disparition progressive de ces mêmes fondements dans les sociétés actuelles d’où la nécessité de l’abolition de tous les aspects de l’autorité maritale afin que le cadre légal puisse suivre l’évolution réelle de la société. Dans la deuxième partie qui concerne l’étude des droits iranien et marocain, l’objectif principal est de présenter les divers aspects de l’autorité maritale dans les droits iranien et marocain, et de préciser le degré de l’application du principe de l’égalité, tel que reconnu par les instruments internationaux et de montrer la régression ou l’évolution du statut de la femme mariée sous l’influence des doctrines conservatrices ou modernistes dans chacun de ces deux pays. Ainsi, divers aspects de l’autorité maritale dans les rapports juridiques entre époux, relatifs à la personne de la femme, tant dans sa vie conjugale que dans sa vie privée et professionnelle, ainsi que dans la vie de la femme- mère sont exposés. Les questions de l’effet du mariage sur le nom et la nationalité de la femme, la polygamie et la répudiation unilatérale de la femme par son époux, sont également abordées dans la deuxième partie.

  • Titre traduit

    Marital authority in the contemporary Muslim doctrines and the positive Iranian and Moroccan la


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Marital authority in the contemporary Muslim doctrines and in the positive Iranian and Moroccan law is the fruit of differing interpretations of Islam. Various schools of thought contributed either positively and negatively to the evolution of the legal status of the married woman. The first part discusses the contemporary Muslim doctrines stretching to demonstrate the foundations of marital authority that justify to the eyes of its supporters the maintenance of head of the family quality and its prerogatives, and on the other hand the progressive disappearance of these same outdated foundations in the today's societies which require the abolition of all the aspects of marital authority so that society's practice becomes compatible with the law. The second part discusses the study of Iranian and Moroccan laws, with the principal objective of presenting the various aspects of marital authority in both, and to further quantify the application of the principle of equality, as recognized by the international instruments and to outline the regression or the evolution of the status of the married woman under the two countries. Thus, various aspects of marital authority within the marriage legal framework concerning the woman's conjugal, private and professional life, as well as in the life of the woman as a mother are exposed. Furthermore, some additional points around the effect of marriage on the name and nationality of the woman, polygamy and unilateral repudiation of the wife by the husband are also addressed in the second part.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

L'autorité maritale en droit iranien et marocain


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (497 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 465-486

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Maison méditerranéenne des sciences de l'homme. Médiathèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MT-25888
  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 2008 AGA

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 1182
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/AGA
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1251-2008-24
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'autorité maritale en droit iranien et marocain
  • Dans la collection : Logiques juridiques
  • Détails : 1 vol. (462 p.)
  • ISBN : 978-2-296-12883-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 431-451. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.