Identidades, patrimonio y desarrollo turistico : el caso del Minho

par Maria Isabel Andres Marques

Thèse de doctorat en Sciences du tourisme. Langues et cultures régionales

Sous la direction de Christian Bataillou.

Soutenue en 2008

à Perpignan .


  • Résumé

    La candidature associée du Nord du Portugal et de la Galice (Espagne) au Patrimoine Immatériel de l’Humanité a soulevé la question du phénomène de la labellisation et de son importance comme facteur d’attractivité touristique. D’un côté, et pour mieux comprendre dans quelle mesure ce label, s’il avait été attribué, aurait pu être un moteur pour le développement du tourisme dans la région du Minho, nous avons réalisé une étude auprès des résidents d’un site Patrimoine Mondial pour savoir l’influence de ce prix sur l’auto estime des résidents et la façon dont ces derniers reconnaissent, à travers lui, les autres sites Patrimoine Mondial comme d’éventuels itinéraires touristiques. Cette analyse nous a permis de conclure que le label, ne constitue pas à lui seul un facteur déterminant pour le développement du tourisme. Par ailleurs, sous une autre perspective, nous avons étudié le rôle de la Fête traditionnelle dans le renforcement de l’identité et comme facteur de sauvegarde de l’héritage patrimonial. L’analyse des Fêtes de Notre Dame de l’Agonie nous a permis de comprendre que, si le tourisme dans une ère post-moderne répond à une recherche de l’authenticité, des origines, de la terre, le Minho est prêt à offrir un territoire naturel et culturel riche en manifestations traditionnelles où la population locale participe et reconnaît les atouts du passé, leur importance pour le présent et la nécessité de les préserver pour le futur, démontrant que si le tourisme permet de faire connaître le patrimoine, contribue à le préserver et à le respecter, il valorise tout autant les individus, comme principaux acteurs.

  • Titre traduit

    Tourisme development, identities and heritage : the case study of Minho


  • Résumé

    The joint application between the North of Portugal and Galicia (Spain) to Immaterial World Heritage rose the question of the labelization phenomenon and it’s relevance as factor for tourism attractiveness. In order to understand in what way should the award of a label might it be an engine for the development of tourism in the Minho Region. This study was held with the inhabitants of a World Heritage location in order to understand such an award has influence for the self-esteem of these inhabitants, and how through this award they would perceive other World Heritage locations as possible tourism destinations. On the other hand, as a different line of approach, we studied the role of local festivities in the strengthening of the identity and as a factor for the preservation of the heritage legacy. The festival of Senhora d’Agonia made us understand that what attracts tourists in the post-modern era is the search for authenticity, roots, land, and the Minho destination has every condition to offer a natural and cultural territory filled with traditional manifestations, where the locals participate and are aware of the legacies from the past, their present importance and the importance of preserving those for the future, showing that if tourism can make heritage known, help preserve and respect, it can not undermine people as its leading actors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (406 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008 AND
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.